×
+ L'ÉDITO
Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/01/2022
Soft power

Et si la culture marocaine avait son Netflix? Avec plus de 200 millions d’abonnés, un chiffre d’...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

TEDxINSEA

Publi-rédactionnel | Le 04/03/2020 - 10:28 | Partager
  1. Qu’est-ce que TED et TEDx
    1. TED

TED (Technology, Entertainment, Design) est une fondation mondiale à but non lucratif créée en 1984 aux Etats-Unis qui se consacre à la diffusion « des idées qui valent la peine d’être partagées ».

Ces idées sont présentées sous formes de conférences courtes et percutantes par les personnes les plus brillantes dans leur domaine, et couvrent un large éventail de sujets tels que la technologie, le design, les sciences, l’innovation, les arts et l’architecture.

Toutes les conférences TED sont  disponibles gratuitement  sur le  site  TED.com qui a connu plus de 30 millions de vues depuis son ouverture et  ce chiffre va sans cesse croissant.

  1. TEDx

Tedx a été conçu pour donner aux organisations et aux individus la possibilité de stimuler le dialogue et favoriser le partage d’idées dans leurs communautés.

Ces événements locaux auto-organisés portent la marque TEDx, où le « x » signifie qu’il s’agit d’un événement organisé indépendamment du comité central de TED. Ce comité fournit des orientations générales, des règles et des règlements pour le déroulement des programmes TEDx.

Plus de 80 000 interventions TEDx sont accessibles gratuitement en ligne sur TED.com.

  1. A propos de notre première édition
  1. Qui sommes-nous ?
    1. TEDxINSEA

TEDxINSEA est une organisation sans but lucratif  ayant obtenu une licence officielle de la part de TED pour organiser un évènement TEDx. Notre équipe rassemble des étudiants curieux et passionnées par le partage de l’information, désireux d’impacter positivement leur communauté et qui s’identifient comme des citoyens du monde et des fans de TED.

Notre objectif principal est de faire connaitre des idées révolutionnaires présentées par des leaders, des experts ainsi que des acteurs du changement.

  1. INSEA

L’Institut National de Statistique et d’Economie Appliquée est l’une des plus grandes écoles d’ingénieurs marocaines. Ayant plus d’un demi-siècle d’expérience, l’INSEA est la référence par excellence dans le domaine de l’expertise statistique, de l’analyse de la prévision économique et de l’ingénierie des systèmes de l’information.

L'Institut est sous la tutelle du Haut-Commissariat au plan, organe national de la planification économique.

  1. Membres du bureau du club TEDxINSEA
untitled-1.jpg
  1. Thème de l’évènement “Small ideas, Big impact”

Le mot « petit » ou « petite » laisse toujours croire qu’il s’agit de quelque chose de moindre importance, une notion insignifiante ou un détail superflu. Ainsi, nous avons souvent tendance à laisser tomber nos petites idées et à les jeter dans les tréfonds de l’oubli. Pourtant, nous bouillonnons de petites idées plus souvent que de « grandes » idées. Ces petites idées constitueraient-elle alors la voie vers le progrès ou le changement ?

Etant enfants, nous nourrissons toute sorte d'ambition, d'espoir, et de rêve, toutes nos idées nous semblent ingénieuses et dignes d’être concrétisées. Mais une fois devenus adultes, nous perdons confiance en notre impact individuel et nous préférons suivre l’ordre des choses dans l’attente d’une « grande » idée qui viendrait changer et impacter notre situation ou celle de notre communauté. Prenons l’exemple du petit Prince d’ Antoine de Saint-Exupéry qui quitte sa planète et ne comprend guère pourquoi les grandes personnes ont toujours besoin de se montrer « raisonnables ». En lisant ce livre qui dépeint le monde des hommes aux yeux de ce petit garçon, nous ne pouvons pas nous empêcher de penser que l'Humanité a grandement besoin de  recouvrir sa capacité formidable à s'émerveiller, à espérer le meilleur et à l'oser en contournant les habitudes et en donnant vie au petites idées initiatrices du changement. Dans cette perspective, oser des petites idées a des sens plurivoques, pourtant, ils sont tous étroitement liée à la volonté instinctive de changer et créer une meilleure version de soiou de tous. Ce principe de complémentarité guide un processus de petites actions qui s'enchaînent et qui  contribuent à dégrader l'imperfection de ce mondecar créer c'est d'abord commencer, et pouvoir achever. Le travail acharné a du génie, du pouvoir, et de la magie. Alors laissons-nous porter par nos espoirs en innovant et en sacralisant les plus petits fruits de notre pensée.

Osons les petites idées…Pour un grand impact !

Si nous nous référons à Larousse, le mot « oser »signifie avoir la hardiesse et le courage de faire quelque chose, or l’Homme fait appel au courage lorsqu’il visele progrès et l'évolution de l’humanité vers un but idéal. Ce progrès peut être technologique et scientifique comme nous avons bien souvent tendance à entendre, mais il se peut qu'il soit également social, culturel, ou même encore philosophique. Il est créé par l'homme, le plus souvent dans le but d'améliorer ses conditions de vie. C'est en effet grâce au progrès que l'on sauve des vies chaque jour, c'est grâce à lui que les femmes ont pu s'émanciper, c'est grâce à lui que la très grande majorité des enfants au monde peuvent aller à l'école, et ainsi de suite.  Ce  progrès n'aurait guère vu le jour sans les initiatives prises par des hommes et des femmes ayant osé prendre des risques, braver des interdits ou l'opinion publique, et ayant mis en danger leur propre personne afin justement de réaliser le progrès de leurs civilisations. Que ce soient les philosophes ayant poursuivis leurs quêtes de vérité, alors qu'ils étaient menacés par l'inquisition, comme Gioradano Bruno et plus tard Galilée qui défendaient la théorie d'Héliocentrisme, ou ceux qui sont élevés contre les inégalités et pour la tolérance comme les frères Gracques, assassinés, et exécutés pour avoir tenté d'apporter un nègre semblant pour la justice sociale à Rome ou plus tard Martin Luther King dans les années 50 à 60. Tous sans aucune exception ont dû oser. Oser reste un mot quasiment non employé dans le langage quotidien, car il exprime un fait moins naturel. En effet, il implique de se distinguer des autres par des actes sortant de l'ordinaire, et donc d'aller dans le sens  contraire d'une très grande partie de la société. Or l'homme a naturellement tendance depuis la nuit des temps à suivre la société et ne pas sortir de sa cellule de passivité. Encore oser concrétiser les petites idées ou prendre de petites initiatives va contre cet instinct collectif.

Pour donner une impulsion suffisante à la civilisation afin de la faire changer, et donc progresser nous avons besoin d’être prêts à oser de créer un avenir meilleurs par le biais de petites idées que nous oserons appliquer.