×
«Rebajas»
«Rebajas» Par L'Economiste
Le 16/07/2024

Partir en vacances, c’est toujours bon pour le moral. Les voyages à l’étranger, en particulier, peuvent aussi être instructifs et fournir des éléments de comparaison... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Les agents maritimes du Maroc expriment leur total adhésion au Discours Royal sur la constitution d’une flotte de la marine marchande forte et compétitive

Brand Content | Le 14/06/2024 - 14:55 | Partager
apram_1.jpg

L’Association Professionnelle des Agents Maritimes, Consignataires de Navires et Courtiers d’Affrétement du Maroc (APRAM) a organisé en marge de la tenue de son assemblée générale annuelle une rencontre pour ses membres et partenaires sous le thème de « L’Agent Maritime, au service du nouveau modèle de développement du transport maritime au Maroc » et cela le mardi 11 Juin 2024 à 16h à l’Hôtel Grand Mogador Casablanca.

Dans son allocution d’ouverture, le Président de l’APRAM, Mr Reda BENJELLOUN a rappelé que cette rencontre visait à mettre en lumière les rôles souvent méconnus ou mal promus que jouent l’agent maritime comme facilitateur entre les différents acteurs maritime et portuaire mais également dans l’amélioration de la compétitivité de la chaine logistique du commerce extérieur.

Il a également indiqué que le transport maritime occupe une place de choix dans le commerce extérieur du Maroc, puisqu’il assure le transport de 95% des importations et exportations qui ont atteint plus de 120 Millions de tonnes de marchandises en 2023, en plus de 100 Millions de tonnes de marchandises en transbordement.

Les intervenants à cette rencontre ont unanimement convenu que le secteur du transport maritime va connaitre une croissance significative durant les prochaines années au Maroc, notamment grâce au dynamisme du complexe portuaire de Tanger Med et le développement des exportations des métiers mondiaux du Maroc comme l’automobile, l’aéronautique et les phosphates et dérivés.

apram_2.jpg

Dans ce cadre, l’agent maritime qui joue un rôle opérationnel relatif à la planification et de gestion des escales des navires et parfois un rôle financier comme celui de garants des différentes créances portuaires dues par le navire et son armateur, sera appelé suite au Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu le Glorifie, sur la constitution d’une flotte de la marine marchande forte et compétitive a monté dans la chaine de valeur du transport maritime notamment à travers la participation à la création de lignes maritimes régulières ou le développement de l’activité d’affrètement de navires.

Cette rencontre a connu la participation d’imminents experts et représentants des organismes publics et privés du secteur maritime, portuaire et du commerce international, qui se sont tous accordés sur le fait que parmi les principaux enjeux et défis auxquels font face les agents maritimes sont ceux relatifs à la digitalisation, la formation du capital humain et la décarbonation.

La rencontre a été clôturée par un hommage rendu par les participants à Madame Nadia LARAKI, qui a quitté récemment ses fonctions comme Directrice de l’Agence Nationale des Ports (ANP), et cela après de longues années au service du secteur maritime et portuaire du Maroc. L’ensemble des présents ont tenu dans ce cadre, à lui rendre un vibrant hommage et à louer son travail qui a permis des réalisations significatives.

Programme des interventions

• Mot d’ouverture de Mr Reda BENJELLOUN, Président de l’APRAM

• L'agent maritime face aux nouveaux défis du transport maritime, Cdt Abdelfattah BOUZOUBAA, Fondateur du Musée Maritime Marocain

• Le rôle de l’agent maritime dans le passage portuaire, Mr Mustapha LAHMOUZ, Directeur de la Régulation de l’Agence Nationale des Ports (ANP)

• La Digitalisation comme levier de la compétitivité de la chaine logistique internationale, Mr Youssef AHOUZI, Directeur Général de PORTNET

• La digitalisation du connaissement maritime et son impact sur la facilitation du commerce international, Mme Farah LAHBIB Directeur Trade Finance, Groupe OCP et membre d’ICC Morocco

• La position des Club P&I pour l’utilisation des connaissements électroniques, Mr Tarik BAALLA, Directeur de DEFMAR