×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Le monstre

Par L'Economiste| Edition N°:1332 Le 13/08/2002 | Partager

Il serait dangereux de minimiser le danger que représente l'extrémisme islamiste au Maroc. La violence et les meurtres ne constituent que la partie flagrante de leur action. Certes, les extrémistes islamistes sont loin d'être majoritaires dans le pays. Ils ne sont que quelques milliers, mais il est bien connu que mille activistes décidés et fanatisés peuvent mettre un pays à feu et à sang s'ils ne sont pas contrés à temps.En matière de terrorisme, l'histoire montre que ce n'est pas l'importance numérique des troupes qui compte mais leur détermination. La stratégie des islamistes au Maroc se déploie d'une manière insidieuse. Actuellement, des quartiers entiers vivent sous la pression soit physique, soit morale des extrémistes. Dans certains quartiers de Casablanca, de Fès, etc., les femmes sont obligées de se voiler sous peine d'agression verbale ou même physique. Les hommes sont agressés sous prétexte qu'ils sentent l'alcool. Des couples sont pris à partie s'ils ne prouvent pas, document à l'appui, qu'ils sont mariés. La pression morale est telle dans certaines administrations publiques que les femmes qui ne portent pas de voile et les hommes qui ne veulent pas participer à la prière collective sont mis en quarantaine. Ce terrorisme-là est encore plus dangereux car il vise à transformer la société par une action rampante et continue. Les choses vont encore plus loin à tel point que lorsque le Premier ministre a présenté le bilan de son gouvernement, un certain nombre de députés l'ont pris à partie sous prétexte qu'il n'a pas suffisamment développé la dimension islamique du pays.Il est temps de réagir. Les complaisances et la démagogie ne peuvent que favoriser l'extrémisme. Il ne doit y avoir aucun compromis. On ne pactise pas avec le monstre. On le combat sur tous les fronts.Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc