×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:338 Le 09/07/1998 | Partager


En Algérie, faisant fi des protestations et des résistances, le pouvoir met en application la loi sur l'arabisation.
«Malheur à l'homme qui abandonne ses amis dans l'espoir de plaire à ses ennemis». Ce dicton antique s'applique parfaitement au pouvoir algérien. Depuis la mort de Boumedienne, le pouvoir en Algérie, en quête d'une légitimité introuvable, est entré dans une ère de violence et de concessions contradictoires.
Bendjedid avait inauguré ce jeu, il croyait pouvoir utiliser les Islamistes à son profit. Il a légalisé le FIS pour contrer ses adversaires politiques. Seulement, pour «manger avec le diable», il faut avoir une longue cuillère. Celle de Bendjedid ne l'était pas assez.

Les conséquences qui ont suivi sa décision inconsidérée on les connaît. L'Algérie est devenue le champ d'une atroce guerre civile. Les successeurs de Bendjedid sont toujours à la recherche de la légitimité. Ils accentuent la fuite en avant. Maintenant, c'est la nation algérienne elle-même qui est menacée. La loi sur l'arabisation qui vient d'entrer en application risque fort de sonner le glas de l'identité nationale algérienne.

Dans le contexte actuel, cette loi prend des allures de provocation à l'égard des populations kabyles. Pourtant, ces dernières étaient l'allié le plus sûr contre les mouvements islamistes armés.
Dans le vain espoir de récupérer certains des mots d'ordre de ses ennemis, le pouvoir en place a lâché ses alliés.
A la décolonisation, l'Algérie avait tous les atouts en main. On en a fait une société fermée. Maintenant, cette société risque d'éclater.

Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc