×
Casting
Casting Par Mohamed CHAOUI
Le 17/05/2024

La classe politique a les yeux rivés sur Aziz Akhannouch, en déplacement à Manama, au Bahreïn pour représenter SM le Roi au sommet de la Ligue arabe. Elle s’impatiente au... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Villes sans bidonvilles : Où en est le programme?

Par L'Economiste| Le 24/04/2024 - 11:00 | Partager
Villes sans bidonvilles : Où en est le programme?

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Fatima Zahra El Mansouri, a dévoilé, mardi au Parlement, les chiffres sur les réalisations du programme « Villes sans bidonvilles ». Depuis le lancement dudit programme jusqu’à mars 2024, les conditions de vie de 344.000 familles ont été améliorées, a fait savoir El Mansouri en réponse à une question sur « les mesures adoptées pour mettre en œuvre le programme VSB », lue en son nom par la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Dans le détail, le nombre de bénéficiaires du programme représente 74% du nombre total de familles recensées qui s’élève à 465.000, alors que 41.000 familles ont bénéficié de l’amélioration de leurs conditions de vie au cours du mandat du gouvernement actuel. La ministre a, en outre, souligné que le rythme du parachèvement du programme VSB sera accéléré, avec le traitement des dossiers de 120.000 familles au cours des cinq prochaines années dans toutes les régions.

Le département de l’Habitat a adopté, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, une nouvelle approche dans la gestion de ce programme, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2004. Celle-ci porte sur l’intégration du secteur privé, la mise en place du soutien financier et de l’accompagnement nécessaires, ainsi que la mobilisation et l’assainissement du foncier public au profit du programme, permettant l’amélioration des conditions de vie de plus de 20.000 familles dans la commune de Skhirat-Témara.

Après le succès enregistré dans cette commune, cette approche a été généralisée. Dans ce sens, une série d’appels à manifestation d’intérêt ont été lancés dans le Grand Casablanca pour fournir plus de 62.000 unités de logement. Par ailleurs, El Mansouri a noté que le rythme annuel a triplé, passant d’une moyenne d’environ 6.200 familles bénéficiaires par an durant la période 2018-2021 à environ 18.600 par an entre 2022 et 2024.