×
Echec
Echec Par Ahlam NAZIH
Le 19/04/2024

Devenir médecin, c’est d’abord se vouer à l’humain, se dédier à une cause noble. Devenir médecin, c’est avant tout un don de soi, et c’est aussi rendre service à son pays.

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Sociétés cotées : les financières cartonnent en 2023

Par L'Economiste| Le 05/03/2024 - 10:03 | Partager
Sociétés cotées : les financières cartonnent en 2023

Les revenus globaux des sociétés cotées ont augmenté de 4,3% l'année dernière pour atteindre 294 milliards de DH, selon les données de BMCE Capital Global Research (BKGR). Dans sa publication "Earning T4-2023, BKGR souligne que ces revenus sont portés principalement par une bonne orientation du PNB des financières couplée à une progression des primes émises brutes du secteur Assurances & Courtage et par la légère amélioration de l’activité commerciale des industries.

Concernant les sociétés industrielles, elles ont connu un "excellent démarrage" en termes de revenus avant de subir un ralentissement à partir du 2e semestre écoulé pour clôturer l’année sur une hausse limitée à 1,2% à 188,8 milliards de DH. Pour leur part, les financières affichent un PNB en hausse de +12,8% à 82,5 milliards de DH provenant de l’ensemble des banques cotées grâce notamment à l’impact positif de la hausse du taux directeur sur le rendement des crédits et au redressement des activités de marché, relèvent les analystes, notant que le CA du secteur Assurance & Courtage ressort également en progression de 3% à 22,7 MMDH.

En 2023 et comme attendu, les principaux contributeurs à la progression des revenus des sociétés cotées sont les banques (+9,358 milliards de DH), suivies loin derrière par les secteurs des matériaux de construction et du BTP (+2,709 milliards de DH), la distribution alimentaire (+1,853 milliard de DH) et la Santé (+1,089 milliard de DH). A contrario et compte tenu de certains facteurs exogènes négatifs en 2023, certaines industries ont contribué négativement à l’évolution du CA agrégé, principalement le segment pétrole & gaz (-4,039 milliards de DH) et Mines (-1,871 milliard de DH).