×
Casting
Casting Par Mohamed CHAOUI
Le 17/05/2024

La classe politique a les yeux rivés sur Aziz Akhannouch, en déplacement à Manama, au Bahreïn pour représenter SM le Roi au sommet de la Ligue arabe. Elle s’impatiente au... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Séisme d'Al Haouz : La 1re tranche des aides bientôt versée aux familles sinistrées

Par L'Economiste| Le 02/10/2023 - 21:52 | Partager
Séisme d

La première tranche des aides destinées aux familles touchées par le séisme d'Al Haouz sera bientôt versée. Cette décision a été annoncée lors de la 5e réunion de la Commission interministérielle chargée du déploiement d'un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits par le séisme, présidée par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

En application des Hautes Instructions Royales, il a été décidé de démarrer l’attribution des aides d’urgence fixées à 2.500 DH mensuels pendant une année, au profit des familles dont les logements se sont partiellement ou totalement effondrés, et ce, à compter du 6 octobre et jusqu’au 16 octobre courant, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

Les familles affectées par le séisme, qui n’auraient pas perçu les aides financières durant la période précitée, auront la possibilité de présenter des doléances à ce sujet auprès des commissions provinciales concernées en vue de les examiner et de statuer à leur propos, précise le communiqué.

La commission a également décidé de lancer l’opération de mise à niveau et d’élargissement des routes, qui portera dans une première tranche sur les travaux d’ouverture et d’élargissement de la route reliant Ouirgane à Tlat N’Yacoub et de la route reliant Tizi N’tasset et Tafoughalet, et d’entamer l’attribution des aides aux agriculteurs pour la reconstitution du cheptel national, ainsi que la subvention de l’orge et des aliments composés dans les zones sinistrées, relève la même source. Il a, par ailleurs, été décidé la mise en œuvre immédiate et de manière convergente des projets de reconstruction à caractère urgent à travers le lancement des études architecturales et techniques qui portent notamment sur la reconstruction et la mise à niveau de plus de 1.000 écoles, la mise à niveau de 42 centres de santé de proximité, les actions d’étaiement des sites historiques et sur le renforcement et la restauration des mosquées, Zaouias et mausolées.

En vue d’assurer le suivi et le financement de ces projets qui concernent les secteurs de l’enseignement, de la santé, de l’équipement, de l’habitat, de la culture, du tourisme, de l’agriculture et des Habous, il a été décidé d’ouvrir des crédits de 2,5 milliards de DH à travers le Fonds spécial consacré à la gestion des impacts du séisme (126), afin de procéder à sa mise en œuvre immédiate, note la même source.