×
Gisement
Gisement Par Mohamed Ali Mrabi
Le 23/05/2024

C’est bientôt l’été. La saison des grandes vacances, du soleil, des plages… et du retour des Marocains du monde. Pendant des années, les transferts financiers de cette... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Protection du patrimoine culturel marocain : Bensaid s’entretient avec le DG de l’OMPI

Par L'Economiste| Le 23/04/2024 - 15:14 | Partager
Protection du patrimoine culturel marocain : Bensaid s’entretient avec le DG de l’OMPI Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid, a eu une séance de travail à Genève avec le DG de l’OMPI, Daren Tang.

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid, s’est entretenu, mardi à Genève, avec le DG de l’Organisation internationale de la propriété intellectuelle (OMPI), Daren Tang, sur la protection du patrimoine culturel et de l'art de vivre marocain, dont les "Zellige".

Lors de cette séance de travail, Bensaid a souligné que le Maroc, sous la conduite de SM le Roi, « attache la plus haute importance à la coopération internationale multilatérale avec les organisations internationales, dans divers domaines, notamment celui du de protection de la propriété intellectuelle et du patrimoine culturel ». Il a ainsi réitéré l’engagement du Royaume à renforcer le partenariat bilatéral et le travail dans ce domaine. Bensaid a en ce sens expliqué que le Maroc, conformément aux directives royales, a entrepris un certain nombre d'initiatives visant à protéger et préserver son patrimoine culturel, basés sur l'institutionnalisation du "Label Maroc" et l'élaboration d'un nouveau texte juridique relatif au patrimoine culturel, outre le renforcement de l'appareil institutionnel de l'Office marocain du droit d'auteur et des droits voisins en tant qu'institution publique, et le renforcement de l'arsenal juridique qui concerne le droit de traçabilité et le droit d'auteur.

En outre, Bensaid a mis en exergue les réformes que le Maroc entreprend dans le domaine de la protection de la propriété intellectuelle et de la protection de la préservation du patrimoine culturel, matériel ou immatériel.

Par ailleurs, les échanges ont porté sur l’industrie du jeu vidéo et des efforts déployés par le Maroc pour s'engager sur le marché international, qui génère plus de 300 millions de dollars de revenus.