×
Vieux serpents de mer
Vieux serpents de mer Par Mohamed Ali Mrabi
Le 11/12/2023

A chaque fois que les prix des fruits et légumes flambent, le rôle des intermédiaires est systématiquement pointé. Ces «parasites» seraient... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

CFG Bank : un résultat net consolidé de 71 MDH

Par L'Economiste| Le 26/09/2023 - 09:35 | Partager
CFG Bank : un résultat net consolidé de 71 MDH

 Le résultat net consolidé de CFG Bank s’est établi à 71 millions de dirhams (MDH) au titre des six premiers mois de cette année, contre 21 MDH à fin juin 2022.

Le résultat brut d’exploitation consolidé s’est élevé à 104 MDH au titre de la même période, après 42 MDH en 2022, soit une hausse de 143% portée par la croissance rapide du produit net bancaire (PNB) et la maîtrise des charges, indique la banque dans un communiqué financier.

“CFG Bank poursuit sa dynamique de croissance et affiche de très bonnes performances au 1er semestre 2023, avec un résultat net positif de 71 MDH, et un PNB de 309 MDH porté par la bonne performance de l’ensemble des métiers de la banque, notamment en terme de production de crédits et de collecte de dépôts”, souligne la même source.

Et de noter que les métiers de banque d’affaires enregistrent un léger recul de leur PNB, du fait de la hausse des taux obligataires et de la baisse du marché boursier qui ont impacté le début de l’année.

Le PNB consolidé s’est chiffré à 309 MDH à fin juin 2023, contre 229 MDH, soit une hausse de 35%. Cette progression est principalement tirée par la hausse des crédits et la bonne tenue de la banque d’affaires et des activités de salles des marchés, précise la banque.

Les encours de crédits se sont élevés à 9,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2023, contre 7,3 MMDH une année auparavant, soit une croissance de 34%. Les dépôts se sont établis, quant à eux, à 12,4 MMDH en juin 2023, soit une collecte nette de 2,7 MMDH entre juin 2022 et juin 2023, avec une forte croissance des dépôts à vue qui progressent de 41%.

“Au volet perspectives, et sauf choc macro-économique externe, l’année 2023 devrait être une nouvelle année de forte croissance de l’activité, du PNB ainsi que du résultat net”, estime la même source.