×
Casting
Casting Par Mohamed CHAOUI
Le 17/05/2024

La classe politique a les yeux rivés sur Aziz Akhannouch, en déplacement à Manama, au Bahreïn pour représenter SM le Roi au sommet de la Ligue arabe. Elle s’impatiente au... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Casablanca : Les professionnels en guerre contre l'exercice illégal de la médecine esthétique

Par L'Economiste| Le 21/04/2024 - 08:48 | Partager
Casablanca : Les professionnels en guerre contre l

Casablanca a accueilli, samedi 20 avril 2024, la clôture du Congrès sur la médecine esthétique régénérative et fonctionnelle. A l'occasion, les participants ont appelé à la lutte contre l’exercice illégal de la profession. La présidente du Congrès de médecine esthétique régénérative et fonctionnelle, Badia Falky Zaki, a appelé à la mobilisation de toutes les instances concernées pour lutter contre l’exercice illégal de la médecine esthétique, qui représente des risques importants sur la santé des patients. Cet événement a été initié par la SOMMEREF (Socité Marocaine de Médecine Esthétique, Régéneréative et Fonctionnelle) qui réunit plus de 700 médecins de toutes les régions du Maroc et de toutes les spécialités, exerçant la médecine esthétique.

A travers ce congrès, "nous visons à sensibiliser le grand public au danger lié à cette pratique", a-t elle affirmé dans une déclaration à la MAP, expliquant que tout acte médical irresponsable pourra avoir de lourdes conséquences, notamment la nécrose et la cécité.

La présidente de du Congrès a ainsi déploré la pratique illégale de cette profession, insistant sur la nécessité de la formation continue qui permet au médecin d’aiguiser ses connaissances et d’approfondir son savoir. Dans ce sens, Mme Zaki a mis en avant la variété de l'offre de formation au Maroc aussi bien dans les facultés publiques que privées, notant que le premier diplôme en Afrique en matière des lasers médicaux à visée esthétique a été lancé depuis huit ans au Royaume.

Par ailleurs, la présidente du Congrès a fait savoir que cette manifestation aspire à offrir aux jeunes spécialistes une plateforme d’échange avec des experts de renom aux niveaux national et international, notant que les débats se sont, en outre, penchés sur l’actualité et les dernières avancées du domaine. De son coté, la spécialiste Amal Jennane a souligné, dans une déclaration similaire, l’importance de la formation continue des professionnels du secteur, relevant que le congrès a permis d’explorer les nouvelles techniques en matière de médecine esthétique régénérative et fonctionnelle.