×
Exclus
Exclus Par Ahlam NAZIH
Le 17/04/2024

La hausse des salaires fait partie des trois gros dossiers du round de dialogue social ouvert le 26 mars dernier, avec la réforme des retraites et la loi sur la grève. Les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Bourse, AMMC, CGEM : nouvelle feuille de route pour développer le marché boursier

Par L'Economiste| Le 29/11/2023 - 12:56 | Partager
Bourse, AMMC, CGEM : nouvelle feuille de route pour développer le marché boursier La CGEM et la Bourse de Casablanca, avec le soutien de l’AMMC, entendent développer le marché boursier et arriver à 300 sociétés cotées.

Le patronat (CGEM), la Bourse de Casablanca et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) se dotent d’une nouvelle feuille de route pour le développement du marché boursier. Celle-ci, fruit d’une approche consultative et fédératrice de l’écosystème lié à l’entreprise et son financement (Association APE, APSB, ASFIM, AMIC et conseillers financiers), s’articule autour de 4 piliers de développement majeurs. Elle vise à renforcer le soutien institutionnel ; à développer le cadre incitatif ; à accompagner des entreprises privées et publiques, notamment les PME membres de la CGEM à travers un programme dédié. L’idée est également de déployer une communication pour une meilleure visibilité du marché.

La feuille de route engagera également les parties prenantes nécessaires, tant du secteur public que privé, expliquent les parties concernées. Par ailleurs, ces dernières entendent contribuer « de manière concrète et effective » à atteindre les objectifs fixés par le Nouveau Modèle de Développement (NMD) pour le marché des capitaux, notamment augmenter, à horizon 2035, le nombre de sociétés cotées à 300 et faire passer la capitalisation boursière totale à 70% du PIB.