×
Cher ami
Cher ami Par Ahlam NAZIH
Le 14/06/2024

Il y a quelques jours je vous écrivais pour vous témoigner toute la considération que vous vouent les Marocains. Non qu’ils soient tous fans de vos cornes, de votre... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

BM : L'écart entre pays riches et pauvres augmente

Par L'Economiste| Le 15/04/2024 - 11:27 | Partager
BM : L

La Banque mondiale (BM) souligne que malgré leur potentiel en matières premières et une population active jeune, plus de la moitié des 75 pays les plus pauvres ont vu leur PIB par habitant croître moins rapidement que les pays riches en 2023/2024, renforçant ainsi les inégalités entre les nations. Un tiers de ces pays ont même un PIB par habitant inférieur à celui d'avant la pandémie de Covid-19.

Le chef économiste de la Banque mondiale, Indermit Gill, souligne l'importance d'aider ces pays à prospérer, citant l'exemple de la Chine, de l'Inde et de la Corée du Sud qui ont bénéficié de prêts de l'IDA pour sortir de l'extrême pauvreté. "Le bien-être de ces pays est essentiel pour la prospérité à long terme de la planète. Trois des puissances économiques d'aujourd'hui, la Chine, l'Inde et la Corée du Sud, ont été des pays profitant de prêts de l'IDA", a-t-il indiqué. 

Cependant, dans certains de ces pays, le taux d'extrême pauvreté est jusqu'à huit fois supérieur à la moyenne mondiale, avec près de 25% de la population vivant avec moins de 2,15 dollars par jour et 90% des personnes confrontés à la faim ou à la malnutrition. Ces pays sont principalement concentrés en Afrique sub-saharienne, ainsi qu'en Asie de l'Est ou du Sud.

Par ailleurs, le rapport de la Banque mondiale recommande un renforcement de la coopération entre les institutions financières internationales ou encore une augmentation significative du soutien financier pour aider ces pays à sortir de leur situation économique précaire.