×
Echec
Echec Par Ahlam NAZIH
Le 19/04/2024

Devenir médecin, c’est d’abord se vouer à l’humain, se dédier à une cause noble. Devenir médecin, c’est avant tout un don de soi, et c’est aussi rendre service à son pays.

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Accélération de la mise en service des réacteurs nucléaires dans le monde

Par L'Economiste| Le 03/03/2024 - 13:59 | Partager
Accélération de la mise en service des réacteurs nucléaires dans le monde

Le rythme de mise en service des centrales nucléaires (CN) à travers le monde s'est accéléré de manière significative ces dernières années, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Entre 2005 et 2014, 34 réacteurs d'une capacité nette cumulée de 27,6 GW ont été mis en service, tandis que entre 2015 et 2023, ce chiffre a doublé, avec 61 réacteurs totalisant 61,7 GW.

La Chine a joué un rôle prépondérant dans cette accélération, avec la mise en service de 33 réacteurs d'une capacité de 36,6 GW entre 2015 et 2023. D'autres pays ont également contribué de manière significative à ce développement, notamment les Émirats arabes unis (EAU), le Pakistan et la Russie.

La Finlande a également enregistré une étape importante avec la mise en service du troisième réacteur de la centrale nucléaire d'Olkiluoto, le plus grand de l'Union européenne avec une capacité de 1,6 GW. Aux États-Unis, la construction des troisième et quatrième réacteurs de la centrale nucléaire de Vogtle a été achevée, l'un d'entre eux ayant déjà commencé à produire de l'électricité régulièrement. De même, la Slovaquie a connecté au réseau le troisième réacteur de la centrale nucléaire de Mochovce.

Dans les années à venir, de nouveaux pays devraient s'ajouter à la carte mondiale de l'industrie nucléaire, notamment la Turquie, le Bangladesh et l'Égypte. Parallèlement à cette expansion géographique, l'introduction de nouvelles technologies, telles que les réacteurs modulaires de petite taille et les réacteurs rapides refroidis au sodium, devrait également contribuer au développement de l'industrie.

En outre, des changements législatifs dans divers pays et régions du monde devraient favoriser le développement de l'industrie nucléaire. Par exemple, l'Union européenne a inclus l'énergie atomique dans sa taxonomie des types de production en fonction de leur impact environnemental, tandis que le Japon a adopté une politique permettant la construction de nouveaux réacteurs de nouvelle génération pour remplacer les unités usagées. De même, l'Inde envisage d'ouvrir la participation à de nouveaux projets de centrales nucléaires aux investisseurs privés et étrangers en tant qu'actionnaires à part entière, et non seulement en tant que partenaires technologiques.

M.Ba.