×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Astuce

Par L'Economiste| Edition N°:3294 Le 09/06/2010 | Partager

Le PAM demande, via une question orale au Parlement, que le ministre des Finances vienne expliquer deux choses à propos des dérives de la Marocaine des jeux et des sports: pourquoi l’IGF n’a pas été activée et pourquoi la Direction des établissements publics est restée inerte quand les dérives sont apparues. La MJS relève du ministère de la Jeunesse et des Sports, lequel n’est pas interpellé. On peut parfaitement y voir un jeu de politiciens; il est d’ailleurs vraisemblable que cela en soit un. Mais ce n’est là que vaguelettes de conjoncture, à côté des lames de fond qui sont en train de bouger autour de la gestion des finances publiques. Après le rapport de la Cour des comptes ayant montré les étrangetés de la gestion, les administrations et les ministres ont ostensiblement regardé ailleurs. Et s’ils ont été pris à parti par le Parlement, ils se sont tous renvoyés la responsabilité, de manière à ce que nul ne sache plus qui devait faire quoi. Donc, chacun était dispensé d’agir. Les portes administrative et judiciaire ont ainsi été refermées.Qu’à cela ne tienne! Les élus du PAM ont décidé de passer par la fenêtre politique: obliger le ministre des Finances à prendre sur lui la responsabilité politique des manquements des départements de son ministère, au nom de la continuité du service public. Et en plus le PAM met les rieurs de son côté.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc