×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un premier lait de croissance prêt à l'emploi

Par L'Economiste | Edition N°:1857 Le 20/09/2004 | Partager

. Fruit d’un partenariat entre Centrale Laitière-Danone et Blédina. La cible: les bébés entre 1 et 3 ans . Le pack de 500 ml sera commercialisé à partir de mardi prochain à 5 DHDans un marché où la concurrence fait rage, la Centrale Laitière a pris le pari de redynamiser son offre pour y faire face. Changement de stratégie, lancement de nouveaux produits répondant de plus en plus à la demande des consommateurs (Yawmy, Moufid, Danone Light…). Les efforts ont été payants puisque sa part de marché se stabilise autour de 70% dans la branche des produits laitiers ultrafrais. Ainsi et dans le cadre de cette stratégie, Centrale Laitière Danone, lance le 20 septembre 2004, en partenariat avec Blédina, le spécialiste de la nutrition infantile, un nouveau lait conçu spécialement pour les enfants à partir de 1 an. “Le Maroc est à la traîne en matière de diététique infantile, un tiers des enfants marocains souffre, par exemple, d’une caren ce en fer”, expliquent les responsables marketing de la filiale de l’ONA. “Danone, Lait de croissance”, vient ainsi répondre à une forte demande du marché des produits laitiers spécialisés enfants.“C’est au fait le premier lait de croissance prêt à l’emploi et qui répond au mieux aux besoins nutritionnels des enfants de plus d’un an”, souligne Laurence Bussière, docteur en nutrition et responsable nutrition lait infantile au sein du service R&D Blédina. Il est, en effet, enrichi en vitamines, en fer et en acides gras essentiels. Les résultats d’une étude quantitative menée auprès des mamans démontre une bonne appréciation du produit avec une forte intention d’achat (+80% d’intentions d’achat positives). Riche en fer, enrichi en vitamines nécessaires à la croissance; ce lait dispose des acides gras essentiels pour favoriser le développement cérébral et des protéines dont l’enfant a besoin. Ce produit sera lancé le 21 septembre au prix de 5 DH le pack d’une brique de 500 ml (l’équivalent de deux biberons) quantité journalière recommandée par les pédiatres.Formulé selon les normes de l’alimentation infantile (Codex alimentarius, normes mondiales), il sera disponible auprès de la grande distribution et du commerce traditionnel. Ce nouveau produit n’a pas nécessité un gros investissement puisque, avec le transfert de l’unité de lait de Fquih Bensalah à El Jadida en juin 2003, l’entreprise a acquis 3 nouvelles lignes d’emballage UHT. Côté réseau, la Centrale Laitière dispose de 50.000 points de vente, et le nombre de tournées pour la livraison des produits a augmenté de 20% depuis peu. Par ailleurs, l’entreprise vient d’acquérir en 2004 une nouvelle flotte de 100 camions pour assurer le remplacement et les nouvelles créations.


Action sociale

En dehors de la modernisation et la diversification de l’offre, Centrale Laitière s’investit aussi dans l’action sociale, notamment en aidant à lutter contre l’échec scolaire. Une convention signée en 2003 avec le ministère de l’Education nationale lui permettra de mener diverses actions dans les cinq prochaines années. Au programme, distribution de petits-déjeuners et de supports pédagogiques sur l’équilibre nutritionnel et d’appareils pour enfants malentendants. Une quarantaine d’enfants en ont bénéficié en avril et 40 autres suivront en septembre.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc