×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

La production d'électricité en Mai : Maintien de taux plus forts que prévu pour la progression de l'appel

Par L'Economiste | Edition N°:42 Le 13/08/1992 | Partager

Au cours du mois de Mai 1992, l'énergie appelée nette s'est élevée à 792,439 Gwh contre 728,958 Gwh en Mai 1991, enregistrant ainsi une augmentation de 8,7%. Ce taux est inférieur à la tendance moyenne observée à fin Avril 1992 qui est de 11,5% en raison des fluctuations de l'activité des pompages agricoles et de la baisse de la consommation du secteur minier.
Au cours des cinq premiers mois de l'année 1992, l'énergie appelée nette s'est élevée à 3.898,371 Gwh durant la même période de l'année 1991, soit un accroissement de 10,9%. Le taux d'accroissement n'est que de 10,2% si l'on excepte le 29 Février 1992.
Au niveau des livraisons d'énergie aux abonnés, les variations sont les suivantes: +8,1% chez les Régies, +18,0% dans les centres ONE de la distribution et +7,2% pour ce qui est des abonnés directs dans les secteurs industriel et minier.
La production de l'ensemble des centrales de l'ONE a atteint 752,109 Gwh.
Elle comprend 108,343 Gwh d'origine hydraulique soit 14,4% de la production totale et 643,766 Gwh d'origine thermique soit 85,6% de la production totale.
Les apports de tiers nationaux sont de 11,118 Gwh et le solde des échanges avec Sonelgaz est de 76,486 Gwh.
L'énergie appelée brute s'élève ainsi à 839,713 Gwh, soit un accroissement de 8%.
Cumulée depuis Janvier 1992, la production totale ONE est de 3.735,800 Gwh.
Elle se répartit en 413,549 Gwh d'origine hydraulique et 3.322,251 Gwh d'origine thermique.
Les apports de tiers nationaux et le solde importé dans les échanges avec Sonelgaz sont respectivement de 44,152 Gwh et 372,114 Gwh.
L'énergie appelée brute s'établit ainsi à 4.152,166 Gwh soit une hausse de 10,3% par rapport à celle de la même période de l'année 1991 (9,5% sans le 29 Février 1992).

A. L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc