×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4168 Le 10/12/2013 | Partager

■ Il survit six jours sans boire ni manger
Un homme du Colorado aux Etats-Unis est parvenu à survivre 6 jours sans boire ni manger après un accident de camion. Richard Koester, c’est son nom, était passager d’un camion conduit par son ami Ronald Mohr lorsque ce dernier a perdu le contrôle du véhicule qui est alors tombé dans un ravin de près de 10 mètres de profondeur. Aussi, tandis que Ronald meurt sur le coup, Richard a survécu mais s’est retrouvé coincé dans la carcasse de l’engin.
Confus et désorienté, il a alors passé plus de six jours sans eau, sans nourriture et avec le corps sans vie de son ami gisant à côté de lui… Des conditions quasi inhumaines! «J’étais étendu au-dessus de lui pendant six jours et six nuits. Je ne savais pas qu’il était là quand  je me suis réveillé. C’est une des choses qui m’ont permis de rester en vie. Il a dû me réchauffer un peu pendant quelques jours», a révélé le survivant à la chaîne américaine ABC une fois dans son lit d’hôpital. Richard a pu sortir de ce calvaire grâce à un employé de la voirie qui l’a repéré.
Toujours sous traitement, il a perdu ses deux jambes durant l’accident et a subi en tout et pour tout cinq opérations chirurgicales. «J’ai de nouveau du respect pour la vie. Je ne ferais plus ces choses stupides que j’ai pu faire dans le passé», a ajouté ce dernier.

■ Une  pilule contre la gueule de bois
Un produit qui, une fois absorbé, mettrait instantanément fin à l’inévitable gueule de bois du lendemain après une soirée arrosée, c’est désormais possible !
En effet, le chercheur britannique David Nutt a affirmé être sur le point d’inventer une pilule miracle permettant de supprimer les effets nocifs et indésirables de l’alcool, même après les soirs de grosses beuveries!
Le neuropsychopharmacologue britannique a ainsi révélé avoir conçu un substitut permettant de neutraliser les effets de l’alcool. En fait, les molécules présentes dans cette pilule permettraient de conserver les effets de bien-être et de relaxation liés à l’alcool tout en supprimant ses effets nocifs dont entre autres les vertiges, les sensations de fatigue ainsi que les addictions qui poussent souvent les consommateurs à plonger dans l’alcoolisme.
Un produit dont le but consiste avant tout à permettre aux concernés de pouvoir reprendre leur activité, voire le volant après avoir abusé de la boisson. 
Le scientifique et ancien conseiller du gouvernement britannique est actuellement à la recherche d’investisseurs pour financer son médicament miracle et le commercialiser d’ici deux ans.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc