×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Call center: Tagada Contact installe son premier plateau à Oujda

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:6121 Le 26/10/2021 | Partager
50 emplois au démarrage et une centaine avant la fin de l’année
Une filiale du groupe français Tagada media basé en France, Espagne et USA

Le Call center international Tagada Contact a choisi la capitale de l’Oriental pour lancer son premier plateau au Maroc. Réalisé en plein centre-ville d’Oujda avec une équipe d’une cinquantaine d’experts du digital et du télémarketing, Tagada Contact (filiale de Tagada media), se présente comme entreprise en mesure de répondre aux enjeux et attentes de ses clients en Espagne, France, Italie, Mexique, Etats-Unis et au Maroc.

call-center-021.jpg

Le choix de s’installer en plein centre d’Oujda a plusieurs avantages dont les équipements mis à disposition et les économies de transport du personnel (Ph. A.K.)

Le groupe dispose aussi d’un portefeuille de supports digitaux avec des thématiques se rapportant à l’alimentation, le bien-être, la beauté, les tests de produits, la décoration, la maison... En parallèle, ses experts pilotent des actions de génération de leads (éditions de plusieurs sites en propre ou en coédition), de génération de trafic (newsletters, emailing, display) et de Web2Call (campagnes de télémarketing, génération de ventes, confirmation de rendez-vous intentionnistes).

Le choix d’Oujda pour lancer la première plateforme du groupe au Maroc n’est pas fortuit. C’est l’aboutissement d’un travail mené en interne par le groupe et la qualité des ressources humaines locales. Une installation aussi encouragée par  un autre groupe de contacts (Notorierty déjà installé à Oujda) et la campagne promotionnelle du Salon du SICCAM qui regroupe à Oujda les professionnels de l’offshoring, représentants des centres d’appels, des sociétés informatiques, des cabinets de recrutement et de formation.

«La réalisation d’un centre d’appel à Oujda est le fruit de notre présence au 17e salon du Siccam il y a deux ans», souligne David Nataf, chargé du projet d’Oujda. De son côté Jonathan Zisermann, cofondateur de Tagada Media et Tagada contact (dont le siège principal est à Paris) explique que son groupe compte monter en puissance pour multiplier ses opportunités d’emplois et développer d’autres offres en adéquation avec les attentes des marchés.

«Pour le moment, nous travaillons exclusivement sur des appels sortants pour les particuliers, toutefois nous sommes spécialisés dans la génération de fiches contacts et des prospects pour la réalisation d’économies sur des factures d’énergie ou pour la formation à la bureautique, aux langues, etc.»

Quant à Siham Moustaine, gérante de Tagada contact à Oujda, elle confie à L’Economiste que Tagada contact a mis en place un socle d’agents, de coaches, superviseurs pour réussir la politique de recrutement et assurer la pérennité des services rendus. Elle travaille également avec des groupes de débutants pour encourager les jeunes à tenter de nouvelles opportunités en management financier. Le but étant d’assurer de meilleures opportunités de créativité et de stabilité.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite