×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Oriental: Des Douars en quête d’autofinancement

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5892 Le 26/11/2020 | Partager
Un premier village opérationnel dans un mois à Berkane
Jerada, la deuxième étape dans un processus qui concernera toute la région

Les douars de l’Oriental s’inspirent des bonnes pratiques et dupliquent les expériences réussies dans d’autres régions du royaume. Un projet pilote est en phase de préparation pour assurer  un autofinancement local et initier des activités économiques à fort impact sur les populations à faibles revenus. Il s’agit de mettre en valeur l’arrière pays grâce à l’écotourisme, et proposer une offre intégrée grâce aux ressources propres des douars de la région.

oulad-yaacoub-092.jpg

Ce nouveau programme de gestion participative et autosuffisance financière sera lancé dans un mois, soit au Douar Mahjouba Jbal ou celui de Oulad Yaacoub (Ph. AK)

L’expérience qui démarrera au niveau de la province de Berkane s’étendra, dans un premier temps, à la province de Jerada, avant d’être généralisée dans les huit provinces de la région. C’est ce qui a été finalisé suite à une visite de travail d’un groupe de petits agriculteurs de cinq douars de la province de Berkane à l’école centrale de Casablanca et au village pilote Tizi N’Oucheg (province de Marrakech).

Un village qui est devenu un cas d’école en gestion participative, autonomisation financière et initiatives durables. Des approches indispensables pour réussir des changements drastiques en matière d’activités intégrées, emploi local, amélioration  des revenus des femmes artisanes,  consolidation des activités  agricoles, construction et rénovation d’écoles avec réalisation de structures sanitaires de proximité et renforcement des réseaux de distribution d’eau potable et d’assainissement. 

La visite réalisée, la semaine dernière  par les représentants des cinq douars de Berkane à Tizi N’Oucheg, leur a permis de découvrir sur place les avancées réalisées  pour l’exploitation et la rationalisation des eaux existantes ainsi que l’évacuation des eaux usées avec station d’épuration.

«Le changement concernera aussi  la promotion de la scolarisation et de l’éducation par la prise en charge de la logistique d’hébergement hors site des écoliers lauréats du primaire et la création des unités de transformation et de valorisation des produits de terroir (confitures bios entre autres). Le tout ponctué par  la réalisation  d’une maison associative pour la communauté et la gestion des projets», confie à L’Economiste, Najib Bachiri, président de l’association hommes et environnement (H.E). 

Financé par l’Agence de développement de  l’Oriental, ce modèle d’émergence collective pour  le développement inclusif est piloté par l’Association H.E de Berkane et l’école centrale de Casablanca qui assurent le suivi et l’expertise.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc