×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Casablanca court toujours après ses toilettes...

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5856 Le 02/10/2020 | Partager
Cahier des charges modifié et budget revu à la baisse
L’appel d’offres relancé devrait aboutir dans quelques mois
En attendant, la ville se contente de la réfection des toilettes existantes

Mais où est passé le projet de toilettes publiques de nouvelle génération? Plus de 2 ans après le lancement de ce projet (et le tapage médiatique qui s’en est suivi), les Casablancais ne voient toujours pas l’ombre d’une sanisette. Suite à un appel d’offres lancé en 2018 (attribué début 2019), rien ne filtre sur la suite donnée à ce projet tant attendu par les habitants et les visiteurs de la métropole, obligés de se soulager dans les cafés, restaurants et autres lieux publics.

toilettes-publics-casablanca-056.jpg

Une quinzaine de toilettes publiques datant du protectorat sont en cours de réfection à Casablanca (Ph.F.Alnasser)

L’annonce du projet d’acquisition d’une centaine d’unités de toilettes publiques à nettoyage automatique avait, rappelons-le, soulevé un tollé en 2018. Et pour cause : le coût du projet, piloté par la SDL Casa-Aménagements, est jugé exorbitant  (600.000 DH/unité, soit le prix d’un appartement).

Entre-temps, le projet est resté en stand-by pendant plusieurs mois et la pandémie du Covid-19 a retardé les efforts de relance. Mais selon  Mustapha Lhaya, 2e vice-président en charge des travaux et infrastructures, les élus ont revu leur copie. «Les cahiers des charges ont été modifiés et les appels d’offres relancés après la période de confinement», a-t-il expliqué.

Le concept a donc été modifié et le budget revu à la baisse. «Nous avons opté pour des blocs sanitaires de 5 toilettes à la fois au lieu des cabines automatiques plus chères», poursuit l’élu qui préside aux destinées de l’Arrondissement Moulay Rachid.

En attendant, la commune urbaine de Casablanca a lancé un chantier de réfection et  de mise à niveau des toilettes publiques existantes. Une quinzaine de sites, notamment au centre-ville, sont concernés par les travaux. Mais la question qui se pose est celle de la gestion ou encore l’entretien  et la maintenance de ces structures. Seront-elles confiées à une SDL ou gérées par la commune en direct ? S’agit-il d’un service payant ou gratuit? Pour le moment, le mode de gestion des futures toilettes publiques n’est pas encore fixé, en attendant leur mise en service.

L’hygiène et l’absence des infrastructures publiques figurent en tête des points négatifs relevés par les touristes en séjour au Maroc. Pour se soulager, beaucoup se rabattent sur les cafés, restaurants … en l’absence d’une offre de toilettes publiques salubres. C’est le cas à Fès, Marrakech, Tanger, Agadir … Mais le manque le plus criant est constaté à Casablanca.

Aziza EL AFFAS

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc