×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Approche Palo Alto: Devenez interacteur de conflits sociaux!

Par Karim Agoumi | Edition N°:5822 Le 12/08/2020 | Partager

Identifier les relations professionnelles comportant de la malveillance en entreprise et les reconstruire en profondeur. C’est l’esprit de l’approche systémique de Palo Alto. Une démarche stratégique qui permet de détecter les situations de blocage relationnel au travail et de les résorber en impulsant le changement auprès des salariés.

approche-palo-alto-022.jpg

Récemment appliquée dans les entreprises marocaines, l’approche systémique de Palo Alto consiste à détecter les blocages relationnels au sein des équipes et à les résorber en impulsant le changement. Un moyen d’améliorer sensiblement le climat social et d’agir positivement sur l’épanouissement des troupes, particulièrement en temps de crise! (Ph. blog.ecole-management-normandie.fr)

Un moyen d’améliorer sensiblement l’épanouissement des troupes et de maintenir la pérennité du groupe sur le long terme tout en limitant autant que possible les conflits intersalariés. Ce qui est essentiel dans le contexte de crise sanitaire du coronavirus que nous vivons actuellement! Découvrez cet outil de gestion des conflits récent et efficace avec sImane Benhsain, accompagnatrice et coach professionnel.

■ Un moyen de résoudre les conflits à la source
L’approche systémique et stratégique de Palo Alto est un modèle de résolution des problèmes relationnels au travail qui agit directement et en profondeur sur l’interaction entre salariés. Une démarche qui ne réfléchit pas en termes de causalité linéaire «A qui la faute?» et laisse la place à des interrogations autrement plus pragmatiques telles que «Qui est gêné par la situation?» ou encore «Cette personne est-elle prête à modifier ses attitudes pour améliorer les choses?». Ce qui implique une analyse détaillée des blocages interactionnels et l’atteinte d’un nouvel équilibre social axé sur le changement et l’acceptation.

L’avis du spécialiste: L’intervention systémique brève de Palo Alto est la transposition aux entreprises du modèle de résolution de problèmes développé par le centre de thérapie brève du Mental Research Institute (MRI) de Palo Alto à la fin des années 1960. Pour développer leurs avancées, les chercheurs de l’organisme ont pu compter sur la contribution de plusieurs spécialistes de renom, parmi lesquels l’anthropologue Gregory Bateson ou encore le psychiatre et thérapeute avant-gardiste Don Jackson.

■ Un gage de bien-être pour les troupes
L’approche de Palo Alto permet d’entretenir des relations de qualité entre employés, équilibrant ainsi au mieux le climat social et améliorant l’épanouissement de chaque force de travail. Plus motivés, les salariés deviennent alors plus productifs et efficaces dans leurs tâches ainsi que leurs missions.

L’avis du spécialiste: De par son fondement constructiviste, ce modèle respecte la vision du monde d’autrui et permet à tout un chacun de construire sa réalité en tenant compte de celle de ses collaborateurs. Par son assise systémique, cette démarche s’avère particulièrement utile pour apprendre à porter un regard différent sur les problèmes de ses collègues.

imane-benhsain-022.jpg

Directrice du cabinet de conseil Rébus, Imane Benhsain est accompagnatrice et coach professionnelle certifiée Process Communication Model. Elle applique régulièrement l’approche systémique de Palo Alto auprès de ses clients (Ph. I.B.)

■ De la détection du problème à l’impulsion du changement
Pour appliquer concrètement l’approche Palo Alto en entreprise, un professionnel est dans un premier temps chargé d’élaborer une observation et une analyse fine des blocages relationnels. Une examination en temps réel du contexte et des réactions des salariés dans une dynamique de collaboration qui s’opère le plus souvent à travers le jeu et notamment le jeu de carte Middelfield. Il est ensuite nécessaire de reconstruire de nouvelles interactions plus saines et efficaces par le biais d’un coaching individuel. Objectif: ancrer de nouveaux apprentissages auprès des équipes. Le salarié peut ainsi apprendre à communiquer plus efficacement en adaptant sa communication à celle de ses pairs, en corrigeant ses réactions inappropriées ou en évitant d’adopter une attitude défensive. Autre «pouvoir d’action» que le salarié peut développer, apprendre à gérer ses émotions ou encore démontrer de l’empathie envers son collaborateur. Il est également possible de mettre en place de nouvelles solutions créatives pour débloquer ce type de problèmes.

L’avis du spécialiste: Si la théorie paraît simple, son application est, quant à elle, résolument ardue et loin d’être magique. Une stratégie qui requiert une grande exigence pour adopter une ligne de conduite allant le plus souvent à l’encontre du sens commun et de l’inclinaison naturelle de tout un chacun. Cette posture paradoxale nécessite de faire preuve de vigilance et d’une précision hors pair.

■ Une démarche qui tombe à pic avec la crise
L’approche systémique de Palo Alto est une méthode récemment apparue sous nos latitudes et de plus en plus utilisée par les coachs. Sa maîtrise et sa compréhension requièrent une formation spécialisée et une grande expérience en matière de coaching professionnel.

L’avis du spécialiste: L’intervention systémique et stratégique de cette école donne des résultats prouvés et stables dans le temps. Introduite au Maroc depuis cinq ans, elle rencontre un succès grandissant, chez les particuliers comme les entreprises. La démarche se prête par ailleurs tout à fait au contexte actuel de crise sanitaire du coronavirus, qui provoque un grand nombre de tensions sociales et de conflits entre les salariés.

Karim AGOUMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc