×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Décharge de Médiouna: Le marché d’exploitation relancé

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5804 Le 15/07/2020 | Partager
La commune à la recherche d’un exploitant pour le nouveau casier
Estimation du marché: 45,8 millions de DH

La SDL Casa Baia vient de relancer l’appel d’offres relatif à l’exploitation de la décharge de Médiouna, plus précisément du nouveau casier mitoyen à l’ancien site. Les prestations concernent l’exploitation de la décharge contrôlée pendant une durée globale de 3 ans reconductibles chaque année.

Le tarif retenu pour les prestations d’enfouissement est de 40 DH/tonne (soit 45,8 millions DH pour un 1,3 million de tonnes annuelles). L’appel d’offres concerne l’exploitation d’un lot de terrain de 11 hectares à côté de l’ancien site. Il s’agit là d’un casier qui a été préparé pour recevoir les ordures de Casablanca en attendant de trancher sur le prochain délégataire de la décharge et l’option appropriée (incinération, valorisation, enfouissement…). En revanche, les prestations de traitement des lixiviats ne sont pas inclues à cet appel d’offres. Elles feront l’objet d’une prestation indépendante.

Selon le cahier des charges, l’adjudicataire devra entre autres couvrir et compacter quotidiennement les zones de déchets par les matériaux de couverture, assurer la confection et l’aménagement des digues périphériques des zones d’enfouissement,  éviter tout risque d’instabilité du massif de déchets… Il devra en outre exploiter la décharge contrôlée 24h/24h et 7j/7 sans interruption durant toute la période du marché en y mettant les moyens humains et matériels requis.

Pour assurer le fonctionnement normal du site, il faudra disposer d’au moins une équipe composée notamment d’un directeur d’exploitation, un responsable d’exploitation, un technicien, quatre chefs d’équipes, sans oublier les conducteurs d’engins, guideurs, agents de pesage, mécaniciens, vigiles … Le staff devra être renforcé avec des moyens matériels (4 bulldozers, un compacteur, 2 pelles hydrauliques, deux chargeurs sur pneus, flotte de camions, 6 pompes mobiles…).

«La durée trop courte du contrat, soit 1 an reconductible jusqu’à 3 ans, n’incitera pas les entreprises à postuler», selon une source bien informée. De même, l’entreprise adjudicataire encourt des pénalités en cas de présence de personnes étrangères sur le site (500 DH/personne). Une manière d’éliminer les chiffonniers du site. Or le site fait vivre au moins 3.000 à 4.000 récupérateurs. Leur interdire l’accès du nouveau casier sera donc une décision aux lourdes conséquences.

Par ailleurs, le  projet de centre de tri (dont la CUC a déjà encaissé la subvention de département de l’Environnement) semble compromis. Depuis le départ forcé de l’ancien délégataire (Ecomed), les responsables communaux et élus peinent encore à sélectionner le futur exploitant et le mode de fonctionnement approprié. Faut-il opter pour l’incinération ou aller vers d’autres modes plus écologiques et moins coûteux, basés sur le recyclage, le tri à la source et la valorisation des déchets?

11 hectares extensibles

Le site de la décharge contrôlée de Casablanca comprend:
Un casier de 11 ha
• Un bassin de stockage des lixiviats de 1,5 ha
Un parking en enrobé et pistes d’accès
Trois ponts bascules
Un bâtiment administratif
Une loge gardien
Un local pour les ponts bascules
Des sanitaires et local de lavage avec magasin
Un autre casier sera aménagé, dans la zone de ce site et mis à la disposition de l’exploitant en cas de reconduction du marché.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc