×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tempête de grêle: Sinistre plus grave qu’annoncé

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5785 Le 18/06/2020 | Partager
Les pertes concernent l’actuelle récolte et le capital arboricole
Près de 20.000 ha touchés dont la majorité non assurée
Des mesures d’atténuation et de maîtrise du risque

Enormes les dégâts de la dernière tempête de grêle. Le sinistre ne porte pas seulement sur l’actuelle récolte mais aussi sur les 2 à 3 saisons à venir. Oliviers et rosacées ayant subi «de profondes blessures».

De plus, contrairement aux premières estimations, la superficie touchée s’élève à près de 20.000 ha au lieu d’un peu plus de 9.000 annoncé initialement.  Et au total, 31 communes, dans 8 provinces seraient sinistrées: Boulemane, El Hajeb, Fès, Ifrane, Meknès, Moulay Yacoub, Sefrou et Taza.

tempete-de-grele-085.jpg

La région de Fès-Meknès compte 6.260 hectares équipés en filets anti-grêle subventionnés pour une enveloppe de 310 millions de DH, et 68 générateurs anti-grêle, gérés par la Fédération nationale des utilisateurs des générateurs anti-grêle

Pour parer au plus urgent mais aussi agir sur le moyen terme, la tutelle vient d’annoncer tout un train de mesures. Il s’agit, dans l’immédiat de procéder à la replantation des arbres arrachés ou brisés par la catastrophe naturelle. Sans avancer une estimation des superficies concernées, le ministère compte distribuer 100.000 plants au profit des   agriculteurs affectés.

Parallèlement, des traitements d’appui seront apportés aux vergers d’olivier, de rosacées et aux cultures maraîchères. Il s’agit d’appliquer  des produits cicatrisants pour les arbres pour lutter  contre les diverses maladies et ravageurs. Pour l’arboriculture, l’objectif est de renforcer les repousses sur les 2 prochaines saisons. Pour espérer un retour à la normale l’année suivante.

Pour renforcer la protection des zones exposées aux tempêtes de grêle, le ministère de l’Agriculture envisage d’encourager le réseau de générateurs anti-grêle à travers le doublement de l’existant. Il est question de doubler le parc actuel via l’acquisition de 70 nouveaux appareils. Et pour cause! La dernière tempête a touché de nouvelles zones ne faisant pas partie des couloirs habituels répertoriés à risque.

Pour amener les agriculteurs à souscrire au projet, le ministère compte améliorer la subvention dont le taux passerait de 40 à 60%. Toutefois, la mesure sera appliquée sur une période limitée.

En attendant, certains agriculteurs sinistrés n’hésitent pas à pointer du doigt la qualité des filets qui n’ont pas résisté à la violence de la tempête. Pour preuve, des vergers, bien qu’équipés par des filets, ont dû subir d’importants dégâts, est-il relevé.

La révision de l’offre d’assurance multirisque actuelle en mettant en place un produit plus adapté aux petits agriculteurs. Deux options seraient ainsi à l’étude. L’une couvrant les coûts de production (hors récolte), l’autre la moitié de ces coûts. L’écrasante majorité des agriculteurs de la région sinistrée n’est pas couverte par l’assurance multirisque.

De ce fait, les sinistrés ne peuvent prétendre à une indemnisation. Pour les soulager des pertes subies et du manque à gagner éventuellement encouru sur les 3 prochaines années, il est fait appel au concours du Crédit Agricole du Maroc. «Le groupe aurait donné son accord pour reporter les échéances de remboursement des crédits et d’accorder des facilités de financement pour la prochaine campagne agricole. Le tout, ciblant en particulier  les agriculteurs sinistrés.

A.G

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc