×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Article 1062778

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5774 Le 03/06/2020 | Partager

Après avoir autorisé la réouverture des commerces de prêt à porter, électronique et électroménagers des souks Tanger, Melilla, El Qods et la rue Abderrahmane Hjira à partir du 1 er juin, les autorités locales sont revenues sur leur décision. Elles ont décidé la fermeture de ces boutiques le lendemain, 2 juin, en avançant que  commerçants et citoyens n’ont pas respecté les barrières sociales imposées en période de pandémie.  Ce qui représente un danger éventuel  pour les citoyens et risque de porter le coup de massue aux efforts consentis pour se prémunir contre le covid-19.
A.K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc