×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5749 Le 27/04/2020 | Partager

• Le portail de la CNSS en arrêt
Le décret relatif aux mesures exceptionnelles au profit des employeurs affiliés à la CNSS et leurs employés a été adopté lors de la réunion du Conseil de gouvernement, tenue vendredi dernier. Ce texte serre les vis, en instaurant une série de conditions pour bénéficier du soutien prévu. Ce texte sera bientôt publié au Bulletin officiel. En attendant, le portail covid19.cnss.ma est en arrêt. «Il sera opérationnel dès publication des textes réglementaires définissant les règles d’éligibilité», est-il indiqué.

M.A.M.

• Couvre-feu: Le Syndicat de la presse interpelle l’Intérieur
Le Syndicat national de la presse a haussé le ton face à la décision du ministère de l’Intérieur, ayant omis d’intégrer les journalistes professionnels dans la liste des personnes autorisées à se déplacer lors de la période du couvre-feu, entre 19h et 5h du matin. Le SNPM a appelé le gouvernement à revoir cette décision «discriminatoire et illégale», afin de permettre aux professionnels, titulaires de la carte de presse, de continuer d’assurer la couverture des événements liés à la lutte contre la pandémie du Covid-19.

M.A.M.

• Les entreprises craignent de perdre la ½ de leurs effectifs!
Les résultats de l’enquête préliminaire de la CGEM sur l’impact de la crise du Covid-19 sont alarmants. 46% des entreprises (815 sur 1.740 sondées) ont subi une baisse d’activité de 50%, tandis que 17% ont enregistré un recul entre 30 et 50%. Même avec une reprise en juin, elles s’attendent à une diminution de leur chiffre d’affaires pour le reste de l’année. Les exportateurs, eux, ne perçoivent en majorité (56,7%) la reprise qu’en 2021. Les patrons prévoient, par ailleurs, à 61,6% un allongement des délais de paiement d’au moins 60 jours après la reprise. Dans ces circonstances, ils craignent une perte de 165.586 emplois, soit plus de la moitié (55,1%) de leurs effectifs. Les secteurs ayant essuyé un recul de plus de 50% du chiffre d’affaires (immobilier, tourisme, textile, médias…), redoutent une perte de 100.000 postes.

A.Na   

• … 4/10 ont déjà bénéficié de l’indemnité forfaitaire
Toujours selon l’enquête de la CGEM, 39,2% des entreprises ont bénéficié de l’indemnité forfaitaire financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie. 48,8% n’y ont pas eu recourt, mais restent «attentives à l’évolution des événements». Seules 12% n’ont pas l’intention d’en profiter. La CGEM prévoit bientôt un doublement des demandes. 71,4% des sociétés sondées ont demandé au moins un report d’échéances, bancaires, fiscales ou sociales. Presque les 2/3 de celles qui l’ont fait ont sollicité plus d’un report, et environ le quart a réclamé les 3 reports en même temps.

A.Na  

• Un 1er Mai virtuel
Une fête du travail sans défilé, crise oblige. Les syndicats comptent tout de même célébrer cette journée symbolique dans le monde virtuel. L’UMT, par exemple, prévoit de fêter le 1er Mai via ses pages sur les réseaux sociaux et sites internet. Le syndicat appelle à cette occasion les autorités à veiller au respect des droits des travailleurs dans ces circonstances exceptionnelles, et les patrons à prendre toutes les mesures pour protéger leurs salariés. L’UMT revendique, également, la légalisation du «droit de retrait», permettant aux employés de se retirer de leur lieu de travail en cas de menace grave pour leur santé.

A.Na

• Fonds spécial: Les fonctionnaires pas obligés de participer
Parole du ministre du Travail, Mohamed Amekraz, les prélèvements sur les salaires des fonctionnaires au profit du fonds spécial pour la gestion de la pandémie ne sont pas obligatoires. En cas de refus, les concernés peuvent «présenter une demande». Amekraz a annoncé samedi dernier que le ministère des Finances travaille en ce moment sur une plateforme pour faciliter l’opération. Le chef du gouvernement avait annoncé, le 14 avril dernier, que les fonctionnaires et agents de l’Etat contribueront au fonds à hauteur de 3 jours de salaire, étalés sur avril, mai et juin. Les syndicats avaient alors demandé que ce soit volontaire. Proposition que le chef de gouvernement a acceptée.

A.Na

• Pas de transfert de détenus devant les tribunaux
Pendant au moins un mois, aucun détenu ne sera transféré vers les tribunaux. La décision a été prise par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire, suite à la détection de cas de Covid-19 chez des fonctionnaires et détenus. La Délégation compte aussi coordonner des audiences à distance. Pour limiter les risques, il  a également été décidé d’interdire provisoirement les transferts des prisonniers vers les hôpitaux publics, sauf en cas d’extrême urgence.

A.Na

• Une «fatwa» sur l’enterrement sans ablutions funèbres
Le Conseil supérieur des Oulémas a émis, vendredi dernier, une fatwa qui dispense les personnes décédées à cause du Covid-19 des ablutions funèbres. Cette décision est motivée par une série d’arguments théologiques et médicaux, énumérés dans le texte de l’avis émis par le Conseil, après avoir été sollicité par le ministère de la Santé. Pour le Conseil supérieur, la priorité est à la préservation des vies humaines, notamment des personnes chargées des ablutions funèbres. Cette instance considère également que les autorités sanitaires sont «autorisées à prendre toutes les mesures jugées nécessaires pour éviter la propagation du virus».

M.A.M.

• Violation de l’état d’urgence: Plus de 68.000 interpellations
3.500 individus ont été interpellés par les autorités en 24h, a annoncé la DGSN, samedi dernier. Sur ce total, 1.781 ont été placés en garde à vue, alors que les autres ont été soumis aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité. Au total, la DGSN a fait savoir que, depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, plus de 68.890 personnes ont été interpellées, dont 37.061 ont été déférées devant les parquets compétents.

M.A.M.

• Trois coopératives de Marrakech produiront des masques
Quelque trois coopératives situées à Marrakech viennent d’obtenir le certificat de conformité pour la production des masques de protection. Il s’agit des coopératives «Tamarates», «Jawhara» et «Attaouss». La capacité de production de ces trois entités est de 8.000 unités par jour. Elle pourrait être revue à la hausse.

T.E.G.

• Aluminium du Maroc améliore son résultat net
Au terme de 2019, Aluminium du Maroc a vu son résultat net augmenter à 60,1 millions de DH, soit une progression de 4,7% sur un an. Le spécialiste de la conception et de la fabrication de profilés en alliage d’aluminium, pour le bâtiment et l’industrie, explique cette évolution par un résultat financier en hausse de 9,1%, et un résultat courant intégrant la cession des participations dans la société Alucoil Maroc. Le chiffre d’affaires est, en revanche, en recul de 2%, à 893 millions de DH. Pareil pour le résultat d’exploitation, en baisse de 22%, à 60,3 millions de DH, en raison de la non-reconduction des reprises de provisions exceptionnelles opérées en 2018.

A.Na

• Modèle de développement: Les étudiants soumettent leurs idées
Les doctorants et étudiants de master (universités publiques, universités partenaires reconnues par l’Etat et établissements ne relevant pas des universités) sont invités à participer à la réflexion autour du modèle de développement. Ils sont appelés à rédiger des articles ou proposer des solutions numériques autour de six thématiques: Education-formation-employabilité, économies et compétitivité, innovation et digitalisation, régionalisation et gouvernance, changement climatique et ressources naturelles, et l’Homme et le développement. Les propositions doivent être soumises sur le site mdev.univ.ma d’ici le 15 mai. Les projets sélectionnés seront exposés devant la commission sur le modèle de développement le 25 mai, en présence des présidents d’université.

A.Na   

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc