×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

RAM: La CDT accuse... le management

Par Amin RBOUB | Edition N°:5734 Le 06/04/2020 | Partager

Après la sortie de l’UMT pour demander le déblocage d’un fonds spécial pour sauver Royal Air Maroc, c’est au tour de la CDT de faire valoir une position assez critique. «Royal Air Maroc, compagnie nationale, structurée, d’envergure et de renommée internationales, est devenue abruptement fragile, vulnérable et incapable d’assurer la paie de son personnel après quelques semaines de crise et ce, malgré les recommandations du comité Covid-19 de maintenir intact le paiement des salaires... : «La masse salariale doit-elle être le seul levier sur lequel on s’adosse pour justifier nos déboires et notre manque de rigueur?» La centrale syndicale rappelle au management de la compagnie qu’il est temps «qu’il fasse son autocritique et qu’il révise ses stratégies en matière de contrats, d’octroi des marchés, de sous-traitance, de missions, de nominations, de promotion...».

A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc