×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

Coronavirus: Comment les plateformes de livraison s’adaptent

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5723 Le 20/03/2020 | Partager
Livraison sans contact et sans signature, port de masque et gants…
Les commandes de restauration résistent
livraison-plateforme-023.jpg

Malgré le nombre important des commandes de restauration, les appréhensions sur l’hygiène des repas et la crainte de se faire contaminer sont très présentes dans les esprits

Le confinement et la fermeture de commerces non vitaux dictent de nouvelles habitudes de consommation dans les grandes villes. Ces nouveaux comportements prennent place et les Marocains s'habituent au fur et à mesure. Chez Glovo, la comparaison des indicateurs d’activité de mars avec ceux du mois dernier révèle une augmentation du nombre d'utilisateurs pour les commandes de produits d'épicerie (de 2 à 4%) et Coursier Express (de 1 à 2%).

En cette période de crise et d’isolement sanitaire, les livraisons «restaurants et fast-food» culminent en tête de liste des produits les plus demandés. Ils représentent pas moins de 90% des commandes globales. La restauration livrée demeure en tête du carnet de commandes de la plateforme malgré la persistance des appréhensions sur l’hygiène des repas et la crainte de se faire contaminer.

«Nous continuerons à assurer les services de livraison à domicile et à travailler avec nos partenaires afin que les clients soient desservis et ravitaillés de manière efficace et permanente», rassure le management de la plateforme.

Les produits d’utilisation courante tels que l’eau, le lait, les fruits et légumes, les papiers serviettes, les pâtes, les désinfectants... arrivent en second lieu avec près de 4% du total des commandes. La catégorie «Coursier Express» qui permet d’envoyer ou de réceptionner un objet (chargeur oublié par exemple), colis, documents… représente 2% des commandes globales.

Chez les spécialistes de la livraison à domicile, il a fallu adopter une nouvelle organisation pour sécuriser la clientèle et les coursiers. Du côté de Glovo par exemple, plusieurs mesures de sécurité et d'hygiène ont été mises en place pour limiter au maximum les interactions client-livreur, notamment la mise en place d’un système de «livraison sans contact et sans signature». «Notre priorité est la santé et la sécurité de nos clients, mais aussi celles de nos coursiers (Glovers) et de nos partenaires», soutient le management de la plateforme de livraison.

Commandes dont le poids dépasse 9 kg sont départagées entre 2 ou 3 coursiers

Glovo tient à préciser que la flotte dont il dispose est suffisante pour le moment. Elle a toutefois mis en place quelques mesures pour les commandes dont le poids dépasse les 9 kg, que la plateforme a décidé de départager entre 2 ou 3 coursiers. Objectif: que les livraisons soient plus confortables et moins contraignantes pour les coursiers.

Au niveau des Glover Centers, 3 personnes seulement peuvent entrer en même temps, tout en respectant une distance de 2 mètres minimum entre elles. Des masques, gants et solutions hydroalcooliques ont également été distribués aux glovers.

Modeste KOUAME

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc