×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Prix de L’Economiste

Prix de L’Economiste pour la Recherche - Catégorie Doctorat: Sur quoi portent les travaux nominés

Par Dr Mohamed BENABID | Edition N°:5676 Le 15/01/2020 | Partager

Six travaux étaient nominés pour le prix du meilleur doctorat pour cette 15e édition. Un aperçu des thèmes traités ainsi que les principaux résultats de recherche.

■ Thèse 1

these-111.jpg
 

• Intitulé: «Impact du plafonnement de carrière sur l’engagement organisationnel, effet modérateur de la reconnaissance au travail»
• Auteur: Fatima Ezzahra Siragi, ENCG Settat, encadrée par Omar Benaini, Professeur Habilité, ENCG de Settat
• Problématique: quel est l’impact du plafonnement – hiérarchique subjectif et de contenu – sur l’engagement organisationnel chez les cadres et ingénieurs employés dans les entreprises privées au Maroc? Quel rôle pour la reconnaissance au travail?
• Méthodologie: recherche qualitative exploratoire, quantitative (méthode des équations structurelles) puis qualitative post résultat.
• Principaux résultats: confirme l’impact négatif du plafonnement hiérarchique (forme classique du plafonnement de carrière) ainsi que du plafonnement de contenu (une catégorie de plafonnement qui s’appuie sur le ressenti de l’employé et le sentiment de faire du surplace) sur l’engagement organisationnel. La reconnaissance au travail a cependant un rôle modérateur dans cette relation pour la première catégorie de plafonnement.

■ Thèse 2

these22.jpg
 

• Intitulé: «Human and Social capital interplay in the success of social entrepreneurs Case of “Shariah compliant crowdfunding platforms”»
• Auteur: Dounia Berrachid, ENCG Agadir, encadrée par Hassan Bellihi, Professeur à l’ENCG d’Agadir
• Problématique: dans quelle mesure le financement participatif conforme à la charia aide-t-il les entrepreneurs sociaux à améliorer leurs succès?
• Méthodologie: qualitative et quantitative (analyse univariée,  bivariée et multivariée).
• Principaux résultats: arrive notamment à la conclusion que «la confiance dans les principes, les règles et les modes de financement de la finance islamique aide les entrepreneurs sociaux à crowdfunder d’autres entrepreneurs sociaux et à s’engager auprès des investisseurs sur les plateformes de charia crowdfunding».

■ Thèse 3

these-333.jpg
 

• Intitulé: «Marchés financiers islamiques et risque de spéculation»
• Auteur: Mohamed Talal Lahlou, Faculté des sciences juridiques économiques et sociales Souissi – Rabat encadré par  Mohammed Nadif, Professeur de l’enseignement supérieur, FSJES - Souissi
• Problématique: dans quelle mesure existe-t-il un risque de spéculation pour les MFI (marchés financiers islamiques). L’objectif sous jacent étant d’élaborer un instrument de mesure universel du risque spéculatif et l’utiliser dans le cadre des MFI
• Méthodologie: qualitative exploratoire,  quantitative (analyse univariée et analyse en composante principale qui vont préparer ensuite  l’élaboration d’un baromètre du risque spéculatif) puis qualitative post-résultats.
• Principaux résultats: l’une des contributions majeures porte sur la construction d’un baromètre multifactoriel permettant l’évaluation du risque spéculatif d’un système financier donné.

■ Thèse 4

these-44.jpg
 

• Intitulé: «Apports de la mise en place des comités d’audit sur la gouvernance d’entreprise: Cas du Maroc»
• Auteur: Zakaria Ez-Zarzari, Université Mohammed V- Rabat Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, Agdal, encadré par Mohammed El Haddad, Professeur à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales - Agdal, Université Mohammed V de Rabat
• Problématique: dans quelle mesure, la mise en place des comités d’audit contribue à l’amélioration de la gouvernance de l’entreprise?
• Méthodologie: quantitative (modèle des équations structurelles)
• Principaux résultats: le chercheur montre qu’effectivement le comité d’audit contribue à une bonne gouvernance au sein des entreprises bien que certaines hypothèses ou sous-hypothèses (notamment le fait de vérifier si l’indépendance du comité d’audit est associée positivement à l’indépendance de l’audit interne ou encore si l’indépendance du comité d’audit est positivement associée à la réduction des risques) ne sont pas vérifiées.

■ Thèse 5

these-55.jpg
 

• Intitulé: «La chaîne de valeur de l’argane dans la province de Tiznit: Enjeux, rentabilité, équité et durabilité»
• Auteur: Ilyass Arrahmouni, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, encadré par Abdelmajid Benabdellah, Professeur, IAV Hassan II
• Problématique: dans quelle mesure le développement des performances de la chaîne de valeur de l’argane respecterait-il les principes de durabilité ?
• Méthodologie: mixte, qualitative et quantitative (analyse en composante principale, analyse coûts-bénéfices, méthode de l’évaluation contingente (utilisée habituellement pour calculer le consentement à payer (CAP), dans le cas d’espèce pour accéder à un circuit d’écotourisme)
• Principaux résultats: arrive à la conclusion que:
- la filière argane est rentable sur le plan déterministe et probabiliste mais que la valeur ajoutée créée tout au long de la chaîne n’est pas répartie équitablement entre ses acteurs (les commerçants et coopératives monopolisent plus de 98,6% de la valeur ajoutée contre 1,4% pour les ménages).
- le manque d’équité aboutit à un dysfonctionnement (avec surexploitation et dégradation de la forêt) dans la relation entre les acteurs et l’arganeraie.
Propose d’impliquer un nouvel acteur dans la préservation de l’arganeraie, le consommateur (touriste). D’où l’évaluation par le chercheur de son contentement à payer.

■ Thèse 6

these-66.jpg
 

• Intitulé: «Les pratiques de gestion des TPE: Antécédents & conséquences sur les trajectoires de démarrage»
• Auteur: Hasna Skalli, Groupe ISCAE, encadrée par Mustapha El Baze, Professeur de l’Enseignement Supérieur Groupe ISCAE
• Méthodologie: une étude qualitative par étude de cas.
• Problématique: dans quelle mesure les pratiques de gestion des TPE influencent- elles leurs trajectoires de démarrage?»
• Principaux résultats: la gestion prudente est un facteur de survie de la TPE en démarrage. Elle permet à l’entrepreneur de gérer l’incertitude inhérente à cette phase et induite aussi bien par les faiblesses du système TPE (ressources limitées, multiples dépendances, lacunes de gestion) que par les menaces provenant de son environnement (poches d’incertitudes, pratiques déloyales, etc.). Elle permet aussi au dirigeant de faire son apprentissage et à l’entreprise de gagner en légitimité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc