×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Agence du développement digital: Les chantiers en cours

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5662 Le 25/12/2019 | Partager
    Un Digital Lab pour jouer le rôle de pépinière des projets
    Une plateforme d’interconnexion pour l’échange des documents entre les administrations
    Une Académie digitale est également au programme
    agence-du-developpement-digital-062.jpg

    La réunion du conseil d’administration de l’Agence du développement digital, présidée par Saâdeddine El Othmani, a approuvé les composantes du projet de plan pluriannuel 2020-2022 (Ph. Privée)

    Comment favoriser une exploitation pertinente des opportunités qu’offre la transformation digitale. C’est l’un des principaux points à l’ordre du jour du conseil d’administration de l’Agence du développement digital, tenu lundi dernier à Rabat.

    Aujourd’hui, ce virage est «devenu une nécessité absolue, et pas seulement un choix pour favoriser le développement et l’accès au rang des pays émergents», a estimé Saâdeddine El Othmani, qui a présidé cette réunion.

    Pour le chef du gouvernement, les nouvelles technologies d’information et de communication sont un «moyen décisif pour le développement global de l’économie nationale, particulièrement via son rôle important dans l’attraction des investissements, la création de l’emploi, la modernisation des services publics…», a-t-il expliqué.

    L’Agence du développement digital, considérée comme un «mécanisme de mise en œuvre de la stratégie de l’Etat dans le domaine numérique», a prévu de lancer une série de chantiers pour la prochaine période. En tête, l’initiative de créer un laboratoire (Digital Lab), qui jouera le rôle de pépinière des projets numériques dans différents secteurs.

    Sur ce point, El Othmani a appelé les responsables de cette agence à «accélérer le développement d’une plateforme d’interconnexion entre les différentes administrations, les organismes gouvernementaux et les autres intervenants». L’objectif est de permettre, grâce aux NTIC, l’échange des documents et des informations disponibles chez les administrations publiques.

    Cela figure parmi les principaux apports du nouveau projet de loi sur la simplification des procédures administratives, actuellement au Parlement. L’Agence du développement digital a également prévue de mettre en place une plateforme d’accompagnement et de suivi des stratups, pour favoriser «le renforcement de leur contribution au tissu économique».

    Une Académie digitale est également au programme. Elle permettra de former 3.000 jeunes aux métiers numériques et d’augmenter les chances de leur insertion professionnelle.

    M.A.M.   

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc