×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Agriculture: «Al Moutmir Itinérant» séduit à Taounate

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5641 Le 26/11/2019 | Partager
    Le dispositif du groupe OCP en tournée dans 28 provinces
    4.000 plateformes de démonstrations au profit de 10.000 agriculteurs
    al-moutmir-itinerant-groupe-ocp-041.jpg

    Le dispositif «Al Moutmir Itinérant» du groupe OCP innove en lançant la nouvelle application mobile de conseil agricole «@tmar», la retransmission en direct des séances questions réponses et le nouveau dispositif «Al Moutmir Souks et Moussems» (Ph YSA)

    L’apport du groupe OCP dans la concrétisation du Plan Maroc Vert (PMV) est déterminant. Recherche scientifique, plateformes de démonstration agricole, carte de fertilité des sols,…le groupe s’active dans toutes les provinces du Royaume, y compris les plus reculées. C’est ce qui ressort, en effet, de la dernière tournée du dispositif «Al Moutmir Itinérant» qui a fait escale notamment à Sefrou et Taounate. Décryptage.

    ■ Des outils d’accompagnement pour les petits agriculteurs
    A Taounate, l’agriculture est en train d’amorcer un virage intéressant. D’une province où sévissait la culture du cannabis, la petite bourgade développe petit à petit une agriculture saine, bio et surtout «formelle». Pour y parvenir, les agriculteurs sont demandeurs de mesures d’accompagnement. Et c’est ce que leur offre le groupe OCP à travers un appui sur mesure. Dans cette optique, les équipes du groupe étaient, la semaine dernière, à Tissa (province de Taounate) pour lancer une nouvelle étape du dispositif dédié aux agriculteurs « Al Moutmir itinérant». Une étape qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle tournée lancée le 10 septembre dernier et qui, en plus de l’initiative Al Moutmir permanent, accompagnera la campagne agricole 2019-2020 à travers des actions ciblées dans près de 28 provinces permettant de proposer un accompagnement diversifié aux agriculteurs tout au long de l’itinéraire technique.

    ■ Céréales et légumineuses, arboriculture et maraîchage en priorité
    Concrètement, l’édition 2019-2020 de Al Moutmir Itinérant cible trois grandes familles de cultures: céréales et légumineuses, arboriculture et maraîchage. Ainsi, de nouvelles cultures vont être accompagnées: palmier, pommier, figuier, arachides. Selon les responsables du groupe OCP, ce dispositif fera escale dans 28 provinces, soit 180 localités à fort potentiel à travers le Royaume, et ce afin de cibler pas moins de 10.000 agriculteurs. De nouvelles provinces et de nouvelles cultures sont prévues pour cette édition, ainsi que 10.000 analyses de sol à réaliser. Une centaine d’agronomes OCP seront mobilisés sur l’ensemble des étapes et plusieurs experts animeront plus de 80 sessions de questions-réponses au profit des agriculteurs. «Cette année, ce sont plus de 4.000 plateformes de démonstration qui vont être accompagnées par les équipes Al Moutmir», explique-t-on. Passé de 2.000 plateformes en 2018-2019 à 4.000 cette année, ce programme vise à permettre aux agriculteurs d’accroître leur productivité et la qualité des productions grâce à une bonne conduite technique des cultures et à l’adoption de la démarche scientifique basée sur une nutrition équilibrée des cultures. Il vise aussi le renforcement des capacités et d’échange de l’information adaptée avec une forte inclusion des différents groupes socio-économiques et particulièrement les femmes rurales et les jeunes.

    ■ L’innovation au cœur du dispositif
    En vue de faire bénéficier un maximum d’agriculteurs des échanges avec les experts Al Moutmir, des retransmissions en direct sur la chaîne YouTube Al Moutmir sont au rendez-vous. Ainsi, les agriculteurs ne pouvant pas assister aux séances de questions réponses «sewlouna njaouboukoum» seront en mesure de les suivre en direct ou en différé sur YouTube. Cette nouvelle édition est aussi marquée par le lancement du dispositif «Al Moutmir Souks et Moussems» qui va à la rencontre des agriculteurs dans les souks et les Moussems dans différentes provinces du Royaume. «Al Moutmir Souks et Moussems» permet d’accompagner les agriculteurs avant le lancement de chaque cycle de culture, en identifiant notamment leurs besoins et en les soutenant dans le choix des intrants et dans les pratiques agricoles qu’ils voudraient déployer pour accroître leurs rendements tout en préservant les ressources naturelles. A travers ce dispositif, les agriculteurs pourront aussi entrer en contact avec les ingénieurs agronomes d’Al Moutmir afin de bénéficier du programme et de l’accompagnement continu des équipes sur le terrain.

                                                               

    ■ Souks et moussems aussi
    Plus de 600 souks et moussems sont prévus dans le cadre de ce nouveau dispositif de proximité. Le digital est au cœur de cette édition qui connaîtra la présentation de @tmar, la nouvelle application mobile de conseil agricole mise à la disposition des agriculteurs. Le dispositif prévoit dans ce sens des séances animées par les équipes techniques d’Al Moutmir afin de faciliter aux agriculteurs l’appropriation de cet outil digital mis à leur disposition gratuitement. Pour rappel, @tmar est un bouquet de services de conseil agricole apportant support et soutien techniques aux agriculteurs pour leur permettre de prendre la bonne décision au bon moment.  Elle comprend des services qui accompagnent chaque agriculteur sur différents volets: agronomique, technique et opérations, choix d’intrants et décisions financières. L’application est disponible gratuitement depuis début octobre.

    ■ La démarche partenariale
    Le programme «Al Moutmir» est implémenté dans le cadre d’une démarche partenariale avec les différents acteurs de la filière agricole, notamment le ministère de l’Agriculture, le consortium scientifique national, les acteurs locaux ainsi que les partenaires fabricants-distributeurs et revendeurs d’engrais. Centré sur l’agriculteur comme réel agent du changement, le dispositif «Al Moutmir» s’appuie sur la démarche scientifique comme levier clé pour une agriculture prospère et durable. Lancée en septembre 2018, le programme Al Moutmir s’est décliné pour sa première édition en trois phases: céréales et légumineuses, maraîchage et olivier. Le dispositif a sillonné les régions du Maroc à la rencontre des agriculteurs et a pu cibler pas moins de 160 localités dans près de 28 provinces à travers le Royaume. Au total, plus de 10.000 agriculteurs dont environ 1000 femmes ont bénéficié de l’accompagnement du dispositif. «Al Moutmir» a également permis de suivre pas moins de 2000 plateformes de démonstration dédiées dont 1000 pour les céréales et légumineuses, 700 pour l’olivier et 300 pour les cultures maraîchères. Grâce à la mobilisation d’une vingtaine d’experts ainsi que des partenaires fabricants-distributeurs du groupe OCP, plus de 10.000 séances de conseil en one to one ont pu être organisées avec les experts présents sur place.

    De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc