×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Des gardiennes de chèvres alpines à Meskala

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5574 Le 15/08/2019 | Partager
    Organisées en coopérative, elles produisent du fromage près d’Essaouira
    Un cheptel de 45 têtes d’une race laitière venue des Alpes européennes
    cooperative-de-meskala-074.jpg

    Lancée en 2009, la coopérative de Meskala réunit 15 femmes autour d’un projet d’élevage de chèvres alpines pour la production de fromage (Ph. SJ)

    Il semblerait qu’elles se soient adaptées au climat local. Elles sont originaires des Alpes en Europe et vivent dans la commune de Meskala, dans les terres, à l’est d’Essaouira. Elles ont été choisies car elles sont d’excellentes laitières. Leur race s'est d’ailleurs imposée dans les élevages de type intensif.

    Ici, elles sont la source de vie de 15 femmes du douar réunies en coopérative. Pour principalement une clientèle résidente étrangère et les grandes tables d’Essaouira jusqu’à Marrakech, elles produisent et commercialisent du fromage de chèvre frais ou aromatisé au poivre blanc, thym, cumin, piment rouge ou ciboulette.

    «L’argent gagné sert à nourrir les bêtes, à payer le transport, et le reste est partagé entre nous toutes», explique Naïma, habitante de Meskala et responsable de la production. Cette initiative, lancée en 2009, est portée par la direction régionale de l’agriculture et l’INDH. 30 têtes au début, à 5.000 DH chacune, elles sont aujourd’hui 45 chèvres laitières de la race alpine à se partager la chèvrerie.

    «On a été conseillé par un Français résident, au départ du projet. Il fallait avant tout savoir si elles allaient s’adapter au climat de la région, sachant qu’elles préfèrent le froid», continue Naïma. Il y a quelques années, le troupeau a perdu une vingtaine de bêtes sur une même période.

    chevres-alpines-a-meskala-074.jpg

    Naïma, habitante de Meskala et responsable de la production, fait partie du projet qui compte 45 chèvres laitières de la race alpine (Ph. SJ)

    Exiguïté, chaleur. Alors la chèvrerie s’est agrandie pour leur permettre d’avoir plus d’espace, pouvant accueillir un troupeau d’une centaine de têtes. Aujourd’hui, le projet tourne. «Nous vendons toute la production», assure la responsable. Organisées en roulement, les 15 femmes aux commandes forment des duos journaliers pour assurer la traite, l’alimentation et l’entretien de l’élevage.

    «Aïcha ou Marwa, certaines femmes ont donné des prénoms aux chèvres», s’amuse-t-elle. Il faut dire que ça les fait vivre, dans cette région où domine l’agriculture céréalière. «Non seulement c’est notre source de revenus mais en plus cette activité nous fait voyager pour présenter et vendre nos produits dans les foires du pays», confie Naïma.

    Forcément, d’autres femmes vivant dans d’autres villages aimeraient elles aussi intégrer la coopérative. «Nous avons déposé une demande auprès de la direction régionale de l’agriculture pour financer l’achat de 4 ou 5 chèvres pour chacune des 80 femmes intéressées par ce projet. Elles pourraient s’en occuper chez elles et livrer le lait chaque matin à la coopérative. Un petit revenu qui leur serait assuré».

    Elles ont encore d’autres idées, d’autres besoins comme le forage d’un puits pour cultiver sur leurs propres terres de quoi nourrir le cheptel. Plutôt que de devoir tout acheter au souk. Une organisation de maître limitée par les moyens.

    J.A.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc