×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Nouvel accélérateur de startups à Casablanca

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5550 Le 05/07/2019 | Partager
    Hseven cible les entrepreneurs de la diaspora africaine
    Appel à candidatures ouvert jusqu’au 31 août
    Une dizaine de startups sélectionnées d’ici novembre prochain

    Un nouvel accélérateur de startups a élu domicile à Casablanca. Du haut d’un immeuble cossu de la Marina (avec une vue imprenable sur l’océan atlantique), Hseven cible les entrepreneurs marocains et africains désireux de se lancer dans un secteur prometteur pour le continent. Elle vient de lancer un ambitieux programme d’accélération dédié notamment à la diaspora africaine (et marocaine) à fort potentiel. Objectif: «faire revenir les talents africains et fructifier les talents existants», souligne Amine Al-Hazzaz, l’un des 7 co-fondateurs de cet accélérateur. Concrètement, le programme «Hseven Disrupt Africa», qui s’étalera sur une durée de 6 mois, est conçu pour accompagner des entrepreneurs dans le développement de leurs startups à forte croissance. Le but étant d’accélérer «les plus innovants, les plus passionnés, les plus téméraires afin de créer des startups africaines de calibre mondial créatrices d’impact social, de croissance et d’emplois». 
    Ce programme s’adresse aux startups «seed» et «early stage», composées d’une équipe d’entrepreneurs, «dont les projets présentent un impact et un potentiel à grande échelle en Afrique, à travers des services, des produits, des modèles économiques novateurs ou en rupture », est-il expliqué.
    Tout au long du programme, les équipes bénéficieront de 6 mois de résidence dans un campus moderne et innovant de 1.100 m2 au cœur de la Marina de Casablanca. L’appel à candidatures est désormais ouvert jusqu’au 31 août 2019. Au total, 15 à 20 équipes seront retenues et seulement 10 se verront ouvrir les portes du programme qui démarrera le 4 novembre 2019.
    Sept secteurs prioritaires seront privilégiés dans un premier temps (agroalimentaire finance/assurance, éducation, médecine, logistique, e-gov et cyber-sécurité).  «Mais nous restons ouverts à toutes les opportunités», précise Al-Hazzaz. 
    Parmi les principaux critères de sélection, figure l’impact sur le marché (ciblant au moins 100 millions d’africains). 
    Le programme démarrera par un appel à candidatures global suivi d’une sélection internationale à travers un roadshow qui se déroulera en septembre dans les villes suivantes:  New York, Montréal, San Francisco, Shanghai, Dubaï, Londres, Amsterdam, Paris, Casablanca ainsi que les principales villes marocaines. 
    Les startups sélectionnées bénéficieront d’un investissement de démarrage de 150.000 euros  au début du programme pour 5 à 7% d’équité, puis un éventuel investissement complémentaire de 500.000 à 1,5 million d’euros à la fin du programme. Ces investissements seront effectués majoritairement grâce à un partenariat avec la firme de Capital-Risque Azur Partners. Le programme bénéficiera également du financement de la Dutch Good Growth Fund (DGGF) et du programme Innov-Invest de la Caisse Centrale de Garantie (CCG) avec l’appui de la Banque mondiale.

    Master-classes et mentoring

    Dès le démarrage du programme «Hseven Disrupt Africa», les startups sélectionnées prendront part à 15 master-classes et workshops animés par des praticiens et des technologistes, ainsi que par des experts de Fabernovel, PricewaterhouseCoopers (PwC), Amazon Web Services et l’école Centrale. Les startups profiteront aussi d’un mentoring sur-mesure, des séances avec plus de 350 mentors marocains et internationaux qui sont des entrepreneurs en série, dirigeants, investisseurs, experts. Ils auront accès à un crédit gratuit de 100.000 dollars de solutions Amazon Web services. Hseven mettra aussi à leur disposition son réseau de leaders influents et celui de ses partenaires afin de leur faciliter l’accès aux marchés auprès des plus grandes entreprises nationales et internationales, et à plus de financement à travers des meetings organisés avec les 50 firmes de capital-risque intéressées par les startups marocaines et africaines. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc