×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    «La Haca n’est pas le gendarme des ondes»

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5539 Le 20/06/2019 | Partager

    «La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) n’est pas un gendarme des ondes mais un promoteur de la responsabilité sociétale des médias audiovisuels publics et privés», a déclaré Latifa Akharbach, présidente de la HACA, aux représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc. A l’instar de toutes les instances indépendantes en charge de la régulation des médias, «la HACA exerce son mandat en se fondant à la fois sur le principe de la liberté éditoriale des opérateurs médiatiques et le droit du citoyen à une communication audiovisuelle de qualité», poursuit Akharbach. Le régulateur jauge la qualité du contenu médiatique à l’aune de la nécessaire protection du public contre les contenus nuisibles tels que les stéréotypes de genre, les discriminations, les discours de haine, les atteintes à la vie privée, le non-respect de la dignité humaine, les risques pour la santé publique… poursuit la présidente de l’autorité de la communication audiovisuelle.

    A.R.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc