×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Wafa Assurance se renforce au Cameroun

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5504 Le 26/04/2019 | Partager
    Déjà présent dans la branche Vie, l’assureur se positionne sur la non-vie
    Le groupe projette de devenir un acteur de référence
    Première acquisition d’une stratégie qui privilégie les greenfields
    wafa_assurance.jpg

    Wafa Assurance poursuit son incursion camerounaise à travers l’acquisition des compagnies camerounaises Pro Assur SA et Pro Assur Vie.

    WAFA Assurance fait d’une pierre deux coups. L’assureur consolide sa présence au Cameroun avec le rachat de deux nouvelles compagnies. Il vient, à cet effet, d’annoncer avoir signé un accord de rapprochement avec Boniface Kacyem relatif aux compagnies camerounaises Pro Assur SA et Pro Assur Vie. De ce fait, Wafa Assurance devient actionnaire majoritaire des deux entités. Deux entités qui opèrent respectivement dans la vie et la non-vie. Et pour cause, l’accord de rachat porte sur 65% des actions de droits de vote de Pro Assur SA et un bloc de contrôle représentant 89,4% des actions et droits de vote de la compagnie Pro Assur Vie. Comme c’est le cas pour ce genre de transactions, la finalisation de ce double rachat reste soumise aux accords des autorités de tutelle et de régulation du secteur au Maroc et au Cameroun. Ce qui semble être une formalité, compte tenu des ambitions de la filiale d’Attijariwafa bank pour ces entités. Wafa Assurance veut faire de Pro Assur un acteur majeur des assurances au Cameroun. Il s’agit là de la première acquisition du groupe en Afrique puisque jusque-là, il privilégiait, comme le confie à L’Economiste Ramses Aroub, PDG de la compagnie, les greenfields qui consistent en la création d’entreprises «from scratch».
    A travers ce deal, dont le montant n’a pas été dévoilé, Wafa Assurance ambitionne clairement de «compléter et renforcer son dispositif au sein de la première économie de la zone Cemac». La compagnie est d’ailleurs présente au Cameroun depuis fin 2014. 
    Plus globalement, Wafa Assurance compte 6 filiales dans 4 pays à l'échelle du continent. D’autres projets de développement vont être actés cette année, comme l’assure Aroub qui précise que l’assurance prospecte pour la conclusion de nouvelles acquisitions dans d’autres pays africains. Il faut dire que le continent est un véritable relais de croissance pour le groupe d’assurance. Il y a d’ailleurs réalisé, comme nous l’annoncions dans notre édition du 15 mars 2019, 677 millions de DH de chiffre d’affaires via les filiales hors Maroc. Exception faite du Sénégal, l’ensemble des filiales affichaient des progressions à deux chiffres. Ce qui n’a pas été le cas de l’activité au Maroc dont la rentabilité a été fortement impactée par la poussée de la sinistralité automobile (cf. L’Economiste du 15 mars 2019).
    Moulay Ahmed BELGHITI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc