×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger-Tétouan-Al Hoceïma: La région mise gros pour le transport scolaire-De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5503 Le 25/04/2019 | Partager
    37,6 millions de DH pour acquérir 116 minibus
    Rapprocher les écoliers ruraux de leurs centres d’éducation
    transport_scolaire_nord_maroc_5503.jpg
    La région renforce le transport scolaire avec  l’acquisition de 400 minibus sur les 3 prochaines années. Un premier appel d’offres a été lancé pour 116 véhicules (Ph. Adam)

    Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ne lésine pas sur les moyens. Il vient de lancer un appel d’offres pour l’acquisition de 116 minibus de transport scolaire pour la somme de 37,6 millions de DH. L’opération est pilotée par l’Agence régionale d’exécution des projets, AREP, le bras armé du conseil. L’objectif s’inscrit dans la politique du conseil qui a fait de la lutte contre les déséquilibres régionaux son credo en offrant les mêmes conditions d’accès à la scolarité à l’ensemble des habitants de la région, surtout ceux du milieu rural. Ainsi, la part du lion va à Al Hoceïma, qui recevra 29 véhicules, suivie par Chefchaouen avec 25 unités, le reliquat est réparti entre le reste des provinces et préfectures formant la région. Les véhicules sélectionnés de 24 places et de 6 mètres de long devront être agréés pour le transport scolaire. Ils seront mis à la disposition des différents conseils préfectoraux et provinciaux qui en assureront l’exploitation. Le coût unitaire devrait avoisiner les 324.000 DH. Ce n’est pas la première opération du genre de la région en matière de transport scolaire, mais la plus importante à aujourd'hui. En juin dernier, le conseil avait débloqué une enveloppe de 700 millions de DH pour venir en aide aux communes rurales situées sur son territoire. 150 millions avaient été alloués au transport scolaire avec l’intention d’acquérir 400 minibus. Le projet sera mené par l’AREP sur trois ans. 
    L’enseignement en profitera aussi par l’attribution de 32 millions de DH supplémentaires pour la mise à niveau des établissements scolaires en milieu rural et des internats du cycle secondaire collégial/qualifiant. A cela s’ajoute la construction de 6 centres de formation et d’accompagnement des jeunes pour leur insertion. 
    A noter que le plan de développement régional présenté par le conseil en 2017 prévoit d’investir 13 milliards de DH sur la période 2017-2022.
    L’objectif à moyen terme est d’arriver à accompagner le développement démographique de la région qui gagnera un demi-million d’habitants pour atteindre les 4 millions en 2022.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc