×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Service militaire obligatoire: Mode opératoire

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5492 Le 10/04/2019 | Partager
    Les premières recrues recevront bientôt les avis d’appel
    Les catégories dispensées?
    Les autorités locales mobilisées
    service-militaire-obligatoire-092.jpg

    Les premiers avis seront bientôt adressés aux personnes concernées par la première vague du service militaire obligatoire. Les personnes qui tentent de se dérober ou d’éviter, de manière frauduleuse, d’accomplir ce devoir patriotique sont passibles de peines d’emprisonnement de 1 à 3 mois et d’une amende de 2.000 à 5.000 DH (Ph. Bziouat)

    C’est parti pour le service militaire obligatoire. Les premiers appelés ne vont pas tarder à recevoir des avis pour rejoindre les bases militaires où ils devront passer la période du service obligatoire pendant 12 mois. Après cette période, ils devront renforcer les rangs des réservistes des Forces armées royales. Une première liste a été arrêtée par la commission centrale ad-hoc, le 2 mai dernier, sous la présidence du vice-premier président de la Cour de cassation. Elle a été adressée aux services des préfectures, des provinces et des préfectures d’arrondissement. Nous passons en revue quelques rubriques importantes du nouveau dispositif.

    ■ Qui lancera l’avis
    Ce sont les services déconcentrés, notamment au niveau des préfectures, des préfectures d’arrondissement et des provinces qui devront notifier aux intéressés les avis d’appel. Ce document peut être remis aux personnes concernées ou à un membre de leur famille. Dès réception de cet avis, les appelés devront remplir un formulaire sur le site web www.tajnid.ma. Globalement, le ministère de l’Intérieur appelle toutes les personnes en âge d’être convoquées au service militaire obligatoire, entre 19 et 25 ans, de s’assurer si leurs noms figurent sur les listes des appelés pour l’année en cours, sur la même plateforme électronique.

    ■ Candidature volontaire
    Si une personne ne figure pas sur la liste des appelés, mais souhaite accomplir le service militaire obligatoire, elle peut s’inscrire et remplir un formulaire sur le même site web. Cette procédure de candidature volontaire est également valable pour les jeunes femmes. En vertu de la loi, elles peuvent faire un choix volontaire d’effectuer le service militaire. Idem pour les Marocains résidant à l’étranger. Les jeunes issus de la diaspora marocaine, inscrits sur les registres des consulats, et souhaitant accomplir ce service, peuvent aussi remplir ce formulaire.

    ■ Quid des étudiants?
    La loi sur le service militaire obligatoire a prévu une série d’exceptions. En tête, les jeunes poursuivant leurs études, jusqu’à la fin de leur cursus. Ce texte précise que «les personnes qui, pour quelque motif que ce soit, n’ont pas accompli leur service militaire, peuvent, lorsque les circonstances l’exigent, être mobilisées». Pour les étudiants, ou d’autres cas ayant bénéficié d’une dispense, ils peuvent effectuer leur service jusqu’à l’âge de 40 ans, en cas de cessation du motif d’exemption. C’est le cas notamment de l’achèvement du parcours d’études. Idem pour les autres personnes, dispensées par exemple à cause du «soutien de la famille».

    ■ Autres exceptions
    Des motifs sont prévus pour être dispensé d’effectuer le service militaire obligatoire. C’est le cas de l’inaptitude physique ou de santé. Un rapport médical doit être émis par les services d’un hôpital public. S’y ajoutent les situations dans lesquelles les appelés sont mariés ou assurant la garde d’enfants ou leur prise en charge. Idem pour la présence d’un frère ou d’une sœur déjà en service ou susceptible d’être appelé.

    ■ Les services déconcentrés mobilisés
    Les préfectures et provinces ont mis en place des cellules de renseignement pour accompagner le processus de mise en marche du service militaire obligatoire. Les jeunes peuvent obtenir des informations en s’adressant à ces entités, ou en se saisissant des autorités locales les plus proches de leur domicile. Les mêmes données sont accessibles sur le site web www.tajnid.ma.

    ■ Un site web didactique
    La plateforme électronique www.tajnid.ma, permet aux appelés de remplir un formulaire prévu à cet effet, mais également d’avoir accès à une série de données. Ce site web, déjà opérationnel, contient plusieurs rubriques, portant notamment sur les programmes de formation, les textes juridiques régissant cette opération, en plus de toutes les actualités relatives à ce sujet. Une autre rubrique, avec un aspect didactique, ambitionne de vulgariser les différents aspects liés au service militaire obligatoire et expliquer aux jeunes les apports de cette opération.

    M .A.M.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc