Régions

Le textile, 1er employeur à Guercif

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5430 Le 14/01/2019 | Partager
Le groupe Vindi ouvre sa 5e unité dans l'Oriental, la 2e à Guercif
1.700 emplois directs, et une centaine indirects
Les incitations financières pour l'industrie textile encouragent l'investissement
textile-guercif-030.jpg

La totalité des employés ont bénéficié de formations ciblées pilotées par l’OFPPT (Ph A.K.)

Avec l’inauguration de sa 5e unité de production dans l'Oriental, la 2e à Guercif, le groupe industriel Vindi élargit son réseau d’usines spécialisées dans l’habillement et la confection textile. Il devient, par là même, le premier employeur textile de la région avec 1.700 emplois directs. Des centaines d’emplois  sont également créés dans la sous-traitance, notamment les sociétés de délavage, de transport, de conception et de recherche.

Réalisée sur une superficie de 7.108 m2  (dont 1.968 m2 couverte), «Taddart Green» se veut une entreprise citoyenne et respectueuse de l’environnement. Elle est dotée de nouvelles technologies pour la rationalisation de ses ressources productives et énergétiques.

Cette 2e unité du groupe Vindi à Guercif fait partie de l’écosystème textile et profite des subventions octroyées par le  ministère de l’Industrie, dans le cadre du plan d’accélération industrielle (2014-2020). Le segment textile bénéficie également du soutien financier du Conseil régional de l’Oriental (CRO).

Le total de ces contributions gravite autour de 30% des 10 millions de DH débloqués pour la réalisation de «Taddart Green». Des accompagnements financiers nécessaires pour  booster l’emploi dans une province, classée parmi les plus démunies sur le plan national. Un constat que le Conseil régional de l’Oriental  essaie d’améliorer en injectant plus de 400 millions de DH pour renforcer l’accès aux services de base et lutter contre les disparités territoriales.

«La nouvelle unité contribuera à cet effort en assurant 300 emplois aux jeunes filles et garçons de la province. Elle concourra également à la naissance d’un tissu industriel  articulé autour  des produits pastoraux: laine, cuir, viandes rouges et culture oléicole», explique Abdenbi Bioui, président du CRO.

Le groupe Vindi, spécialisé dans la fabrication du prêt-à-porter, exporte la totalité de sa production vers des clients  de renommée internationale. C’est le cas du groupe espagnol Inditex (propriétaire des marques Zara, Bershka, Massimo Dutti, etc.) et le groupe allemand Mac-mode spécialisé dans la commercialisation des jeans à base de denim.  Le choix du prêt-à-porter à base de denim n’est pas fortuit pour les industriels de la région. 

«Le segment des  jeans est en pleine extension et  ses produits sont demandés par les marchés européens et africains. Cela nous encourage à faire de l’écosystème textile un levier de croissance vu son impact direct sur l’absorption du chômage et la création de milliers d’emplois», précise Mohammed Sabri, directeur régional du CRI/Oriental.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    courrier@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc