×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5415 Le 19/12/2018 | Partager

■ GB: Réforme en vue pour l’audit
Séparation des activités d’audit et de conseil, nomination d’un second contrôleur des comptes dans les grandes entreprises… L’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni (CMA) a avancé de nouvelles propositions pour réformer un secteur de l’audit décrédibilisé par des scandales. Parmi les mesures mises en avant, l’Autorité recommande d’imposer aux plus grandes entreprises d’avoir leurs comptes contrôlés par au moins deux cabinets au lieu d’un, dont l’un serait extérieur au «Big Four». Un système à deux auditeurs ressemblerait à ce qui se pratique en France. La CMA avance néanmoins une autre possibilité: fixer un plafond de part de marché. Ce qui permettrait d’ouvrir certains gros contrats à des sociétés d’audit plus petites.

■ Bruxelles autorise une aide pour la micro-électronique
La Commission européenne vient d’autoriser la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni à accorder une aide globale de 1,75 milliard d’euros pour développer, dans un projet conjoint, la recherche et l’innovation dans le secteur de la microélectronique. «Il est judicieux que les gouvernements européens se réunissent pour soutenir de tels projets importants d’intérêt européen commun, lorsque le marché seul ne prendrait pas le risque de le faire», a expliqué la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Quarante projets interconnectés doivent être financés grâce à ces fonds, faisant intervenir 29 participants directs. Ils sont pour la plupart des acteurs industriels comme le franco-italien STMicro-electronics ou l’allemand Infineon, mais aussi d’autres organismes de recherche.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc