Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5297 Le 20/06/2018 | Partager

■ Des avions de combat en sourdine pendant le «bac»
Le «moins de bruit possible»: les avions de combat Rafale se font discrets pendant les épreuves du baccalauréat, l'examen qui clôture les études secondaires en France, pour ne pas perturber les étudiants qui planchent, a-t-on appris mardi auprès du commandement d'une base militaire. Pour ne pas trop gêner les 3.773 élèves de la région qui passent leur bac à proximité, la base de Mont-de-Marsan (sud-ouest) «a décalé ses horaires» de manoeuvres et «adapté ses procédures d'atterrissage et de décollage», explique ainsi à l'AFP le commandant du site, Cédric Gaudillière. Les Rafale sont donc priés de décoller dans la partie «la moins urbanisée de la base», et d'atterrir «en longue finale», une procédure «plus lente» qui évite les vols circulaires au-dessus de la ville, et s'avère «donc moins bruyante».

■ Il naît dans un train en plein Paris
Un petit garçon est né lundi matin dans un train arrêté dans une station en plein coeur de Paris, a annoncé la régie des transports parisiens RATP, qui lui offrira la gratuité sur ses lignes jusqu'à ses 25 ans.
«Suite à la naissance inopinée d'un bébé dans un train en gare d'Auber, le trafic est interrompu entre les gares CDG/Etoile et Nation», avait tweeté la compagnie sur le compte du RER A. Le trafic a été interrompu dans les deux sens pendant trois quarts d'heure sur ce tronçon particulièrement chargé du RER (Réseau express régional), a indiqué un porte-parole à l'AFP, précisant que la naissance a eu lieu à 11h40 (09h40 GMT).
Une quinzaine de personnes -pompiers, policiers et personnel de la RATP- ont aidé sur place, tandis que la rame avait été évacuée dans le calme, a-t-il précisé.
«A notre connaissance, tout le monde va bien», a relevé le porte-parole. C'est un garçon, selon le compte Twitter du RER A. «La RATP félicite la maman et a tenu à offrir à l'enfant la possibilité de voyager gratuitement sur son réseau jusqu'à ses 25 ans», a-t-il précisé. «Longue et heureuse vie au bébé. Félicitations à la maman. Pensées aussi pour les voyageurs...», a de son côté tweeté Valérie Pécresse, la présidente de la région capitale et d'Ile-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports en commun franciliens.

■ Il pose avec un python et manque de se faire étrangler
Un garde forestier indien a failli être étranglé par un python pendant qu’il posait pour des photos avec le serpent géant. Sanjay Dutta a été appelé dimanche par des villageois au Bengale-Occidental après qu’un python de 40 kg a avalé une chèvre vivante. Une fois sur place, au lieu de placer le serpent en toute sécurité dans un sac, le garde forestier l’a enroulé autour de son cou et a posé pour des photos avec des villageois sidérés. Le serpent s’est enroulé autour de son cou, le forçant à se battre pour desserrer l’étreinte qui commençait à l’étrangler. Il en est sorti indemne mais tout rouge. «Mon premier instinct était de sauver le serpent. Je l’ai porté sur mes épaules et j’ai tenu sa bouche fermement», a déclaré Sanjay Dutta à l’AFP. «Je n’avais pas peur (...) Si j’avais paniqué, cela aurait pu être mortel», a-t-il affirmé.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc