International

Faurecia confirme son leadership à l’international

Par Omar KETTANI | Edition N°:5275 Le 18/05/2018 | Partager
La Chine: Nouvelle cible de l’entreprise tricolore
32 milliards d’euros: nouvel objectif financier pour 2030
faurecia-075.jpg

Avec sa nouvelle stratégie, l’équipementier français poursuit son expansion à travers le monde (Ph. L’Economiste)

Les affaires vont bon train chez l’équipementier tricolore Faurecia. Après une période de crise, notamment en 2009, le groupe français réalise un sans-faute en s’implantant aux quatre coins du monde. Depuis 2014, le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise française connaît une croissance continue. Il est passé de 15 milliards à près de 17 milliards d’euros en 2017.

La firme ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle projette de dépasser les 20 milliards d’euros en 2020 avec une croissance des ventes de 7%, et la barre de 30 milliards d’euros dès 2025. Pour y arriver, la firme entend développer encore plus son activité dans l’Empire du milieu à travers ses trois domaines d’activité. Ces derniers comprennent la mobilité propre, la vie à bord des voitures et les sièges.

Pour Patrick Koller, DG de Faurecia: «Pionnière dans le secteur de l’équipement, l’entreprise a très vite déployé un écosystème technologique permettant d’accélérer la croissance de “Sustainable Mobility” et “Smart Life on Board”». Le fabricant affirme qu’il «doublera les ventes en Chine pour atteindre 4,5 milliards d’euros».

Il axera sa stratégie sur la recherche et développement tout en mettant en place de nouvelles motorisations plus écologiques, favorisant ainsi un accroissement de l’activité. L’équipementier français relève le durcissement des réglementations à l’international, et affirme sa conviction en la coexistence des différentes motorisations: «La conviction de Faurecia est que tous les types de groupes motopropulseurs coexisteront en fonction de la réglementation, des cas d’usage et des coûts». Aussi, l’entreprise table sur un chiffre d’affaires de 32 milliards d’euros en 2030 malgré le renforcement des réglementations dans le monde.

Face à l’émergence de la conduite autonome, l’équipementier compte élaborer de nouvelles solutions pour faire vivre une meilleure expérience à l’automobiliste. «Avec le développement de la connectivité et de la conduite autonome, les usages évoluent et l’habitacle devient le facteur principal de différenciation. Faurecia proposera aux constructeurs une gamme complète de solutions et d’intégration systèmes pour une expérience utilisateur optimisée».

Rappelons qu’au Maroc, Faurecia opère avec trois unités de production situées, entre autres, à Salé et à Kénitra. A l’échelle continentale, le numéro 1 des équipements auto est le premier producteur de coiffes automobiles en Afrique du Nord. (cf. L’Economiste du 14 juillet 2017).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc