×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Arbitrages

Par L'Economiste| Edition N°:2988 Le 24/03/2009 | Partager

N’eût été la grosse tache de la balance des paiements, le Maroc aurait peut-être eu la chance d’entrer dans la crise dans une situation financière que bien des pays lui envieraient.En attendant un véritable plan export, soyons clairs: le risque principal à l’avenir serait surtout de faire de mauvais arbitrages. Ils seraient lourds de conséquence. Ne pas saisir les bonnes perspectives agricoles, une bonne tenue des prix du pétrole, un excédent budgétaire exceptionnel, les points de PIB gagnés sur la dette, pour se constituer du gras, serait une faute historique. La carte de l’investissement public a été intelligemment jouée et l’histoire semble donner raison au gouvernement… pour l’instant. La demande intérieure tient bon et le plan d’aide sectoriel commence à peine à être déployé. Mais il faut savoir raison garder. Les pays qui ont opté pour la relance exclusivement par la consommation ne se portent pas mieux et sont obligés d’emprunter et compromettent ainsi leur avenir. Alors que le dialogue social est plus ou moins relancé, la tentation est grande de faire des concessions sur le terrain que les syndicats chérissent le plus: les salaires. Chantier bienvenu si l’on tient compte du principe des vases communicants pour le financement, et s’il est assorti d’impératifs de productivité et de hiérarchisation des priorités selon qu’il s’agisse du secteur public ou privé: pour le salarié du textile, de l’automobile ou des composants électroniques, l’enjeu est dans la sauvegarde de l’emploi tout court. Cette lucidité ne doit pas être perdue de vue.La politique du gouvernement doit être conditionnée par l’évolution de la situation économique et non par les calendriers des grèves ou par des arbitrages de campagnes électorales!Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc