×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Volatilité

Par L'Economiste| Edition N°:1852 Le 13/09/2004 | Partager

LE dernier rapport de la Banque mondiale sur la compétitivité dans la région Mena nous rassure sur nos fausses peurs, mais nous interpelle sur nos véritables craintes. Nos fausses peurs car la Banque mondiale valide un spectaculaire raccourcissement des délais de création des entreprises et ce, contrairement aux idées reçues. Si bien que le rapport nous place en tête, avec même une longueur d’avance sur Israël! Nos véritables craintes, lorsque nous re-constatons que nous sommes mal notés pour le manque de flexibilité du marché de l’emploi et la cherté du coût du travail. Des contraintes que le monde de l’entreprise n’a eu de cesse de dénoncer. Sur ce plan, le nouveau code du travail n’a pas été en mesure de rassurer. L’éventualité d’une Assurance maladie obligatoire et son impact pour les entreprises non plus. C’est évident, les conditions d’harmonie et de souplesse du marché du travail sont un préalable à la bonne marche des affaires. D’un côté, ces entreprises organisées doivent faire face à des concurrents nationaux qui ne payent peut-être pas le SMIG, et encore moins les charges sociales. De l’autre, elles doivent subir le diktat de la levée des protections douanières et de la multiplication d’accords de libre-échange. Ne parlons même pas de l’incapacité, structurelle pour l’heure, à affronter l’ouragan chinois. De plus, si le Maroc a connu ces dernières années du succès pour l’attrait d’investissements étrangers, le pari n’est pas gagné d’avance. Car ce succès est volatil: ces investisseurs peuvent poser la question du coût du travail comme arbitre du maintien ou pas de leurs projets d’implantation ou de délocalisation. Occulter ces paramètres reviendrait à courir à la catastrophe.Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc