Habillage_leco
Flash

Flexibilité du Dirham : Fitch juge les risques pour les banques

Par L'Economiste| Le 19/06/2017 - 15:04 | Partager
Flexibilité du Dirham : Fitch juge les risques pour les banques

Fitch ne change pas ses prévisions sur la libéralisation du Dirham (Voir "Flexibilité du Dirham : Fitch rassure"). L’agence de notation a livré lundi une nouvelle analyse sur le passage à un régime de change flottant. Ainsi, elle estime que la libéralisation partielle du régime de change "aura un impact limité sur le secteur bancaire". Cela s’explique par l’exposition "minimale" des banques à la monnaie étrangère dans leurs activités domestiques, relève l’agence. En outre, les dépôts en monnaie étrangère restent rares, alors que les prêts en devise sont essentiellement liés au commerce. Pour Fitch, le passage à un régime flottant "aura vraisemblablement un impact limité sur la stabilité macroéconomique à court et moyen terme".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc