Entreprises

Eolien: Les premières pales en route vers le parc d’Aftissat

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5179 Le 29/12/2017 | Partager
Fabriquées par Siemens Gamesa à Tanger, elles ont pris la mer pour Boujdour
Elles équiperont le parc de Nareva d’une capacité de 56 mégawatts
eoliens-079.jpg

Les premières pales de l’usine tangéroise de Siemens Gamesa ont pris la mer vers le port de Boujdour d’où elles partiront vers le parc éolien d’Aftissat, premier site utilisant des pales d’éolienne 100% marocaines (Ph. S.G.)

Boujdour, au sud du Maroc, recevra dès les premiers jours de 2018 ses premières pales d’éolienne. C’est là que le groupe Nareva a construit son plus récent projet, le parc éolien d’Aftissat. Les pales, un produit 100% marocain, sont livrées par Siemens Gamesa. Elles ont été fabriquées dans l’usine ultramoderne que possède le groupe à Tanger.

Il y a quelques semaines, la première de ces pales était sortie de l’atelier et pris le chemin du port TangerMed. Au sein d’un lot d’une douzaine de pales, elle a pris la mer le 26 décembre dernier vers le port de Boujdour et de là vers le site d’Aftissat. Après un périple de plusieurs jours en mer, les pales seront acheminées par route vers leur destination finale vers le parc d’Aftissat.

Le choix du transport par voie maritime convenait mieux à ces engins énormes que l’acheminement par voie routière qui aurait été beaucoup plus compliqué. Les pales mesurent, en effet, quelque 63 mètres de longueur et pèsent près de 17 tonnes.
Pour traverser la quarantaine de kilomètres séparant le site de l’Usine de Siemens Gamesa au port de TangerMed, c’est tout un dispositif qui a été déployé par les autorités compétentes.

eoliens-2-079.jpg

Y ont participé des dizaines de collaborateurs dont des employés de TMSA, de Siemens, et aussi des gendarmes et d’autres membres des forces de l’ordre pour assurer en toute sécurité le transport de ces pales. Le transport s’est fait de nuit et à une vitesse relativement faible en empruntant l’autoroute afin d’éviter de perturber le trafic. Une opération qui semble maintenant rodée et qui a profité de toute une préparation en amont.

En effet, le port n’en est pas à son premier essai puisqu’il a déjà accueilli des pales d’éolienne et que pour leur transport, il a aménagé ses ronds-points avec des passages directs pour réduire les virages, des précautions obligatoires pour des charges d’une telle longueur.
D’autres voyages et d’autres bateaux devront suivre. Le parc d’Aftissat compte 56 turbines de 201 mégawatts ce qui à terme équivaut à 168 pales.

Il s’agit de la première livraison par Siemens Gamesa à Nareva de pales intégralement fabriquées au Maroc pour un projet éolien terrestre. Depuis 2011, les deux groupes ont réalisé de nombreux projets communs dont le parc éolien Tarfaya de 300 MW. Siemens Gamesa et Nareva collaborent également sur l’appel d’offres international relatif au projet éolien intégré de 850 MW récemment remporté.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc