Régions

Marrakech: La société civile se mobilise contre le diabète

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5039 Le 06/06/2017 | Partager
L’Association développement et solidarité sans frontières (ADSSF) mène une campagne de dépistage
Au profit de 5.000 personnes et se focalise sur les plus démunis et les personnes à risque

C’est une jolie opération que mène l’Association développement et solidarité sans frontières (ADSSF) pour le Ramadan: le dépistage du diabète au profit de 5000 personnes à Marrakech en partenariat avec Africa Diabetes. Cette campagne se focalise sur les démunis, les personnes âgées et à risque. Le choix de la population cible n’est pas fortuit.

Il s’agit de la frange de personnes à risque notamment à cause de l’âge (le diabète de type 2 se développe surtout après 40 ans), la sédentarité, les antécédents familiaux, l’obésité ou le stress. Baptisée «Raht Al Bal», l’opération permet d’effectuer, auprès d’un réseau de laboratoires d’analyses médicales, un dépistage à jeun gratuit, rapide, anonyme et indolore.

Le diabète qui touche plus de deux millions de Marocains est une maladie silencieuse. «Cette maladie dont l’évolution peut apparaître comme insidieuse est facile à détecter notamment à travers un dépistage. L’opération Raht Al Bal souhaite sensibiliser le grand public aux risques importants entraînés par les complications de cette maladie», explique Fatiha El Houdzi, présidente de l’association ADSSF.

Environ 2 millions de Marocains âgés de plus de 20 ans sont diabétiques, dont 50% ignorent être atteints de cette maladie. Le diabète tue plus de 24.000 personnes au Maroc chaque année avec un taux de prévalence de 12,6% chez les hommes contre 12,3% chez les femmes, révèle l’OMS dans son premier rapport mondial sur le diabète publié aujourd’hui à Genève. Dans le détail, les Marocaines sont les plus touchées avec 9.280 décès chez les plus de 70 ans contre 5.180 chez les hommes.

La même tendance est observée chez les 30-69 ans avec 5.070 décès contre 4.490 chez les hommes. Pour sa part, le nombre de décès dus à l’hyperglycémie atteint 32.260, selon l’OMS. L’organisme international regrette d’ailleurs l’absence d’une enquête nationale récente sur les facteurs de risque dans le cadre de laquelle la glycémie a été mesurée et d’un registre du diabète.

Des recommandations qui ne sont pas tombées dans les oreilles d’un sourd. Par son geste, la société civile de Marrakech souhaite d’abord sensibiliser le grand public aux risques entraînés par les complications de cette maladie. L’opération Raht Al Bal qu’elle a lancée adopte une procédure facile.

En effet, pour bénéficier de ce dépistage gratuit et anonyme, il suffit de remplir un formulaire en ligne sur www.africa-diabetes.com/ramadan, ou d’envoyer un SMS, ou un message WhatsApp avec le nom, prénom et âge au numéro 0668815566. L’équipe de l’Association ADSSF prend contact par la suite avec les intéressés pour fournir les informations sur les modalités de dépistage et indiquer l’adresse des laboratoires d’analyses médicales partenaires.

Dans le monde

marrakech_diabee_039.jpg

Les visages ont été modifiés - Ph. L’Economiste

Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014.
La prévalence mondiale du diabète chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7% en 1980 à 8,5% en 2014.
La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire
En 2012, on a estimé que 1,5 million de décès étaient directement dus au diabète et que 2,2 millions de décès supplémentaires devaient être attribués à l’hyperglycémie.
Près de la moitié des décès dus à l’hyperglycémie surviennent avant l’âge de 70 ans.
L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.
Un régime alimentaire sain, l’activité physique, les médicaments, le dépistage régulier permettent de traiter le diabète et d’éviter ou de retarder les conséquences qu’il peut avoir.

De notre correspondante,
Badra BERRISSOULE

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc