×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Tares

Par L'Economiste| Edition N°:3134 Le 22/10/2009 | Partager

Les déboires du textilien Legler ne sont que la face émergée de l’iceberg. Le Maroc redécouvre douloureusement qu’il a son prix à payer dans le grand jeu de la mondialisation. Et pourtant beaucoup d’opérateurs de ce secteur risquent d’afficher des exercices dans le rouge. Ils trébuchent parce qu’ils sont rattrapés par la crise, mais il n’y a pas que cela. Ces entreprises sont victimes des spécificités d’une industrie qui continue, pour une grande partie d’entre elles, d’être myope lorsqu’il s’agit de négocier les rendez-vous importants. Il y a eu l’Accord multifibres, échéance pourtant connue depuis… Nabuchodonosor: la filière n’a rien vu venir (ou n’a rien voulu voir venir). Il y a l’effet démantèlement dans sa deuxième phase, là aussi peu de bruits de bottes. Ce genre de crise est donc larvé dans le secteur mais révélé de temps en temps au grand jour. Dans le textile, les succès sont rarement durables. Les stratégies s’y ringardisent à la vitesse de la lumière, soit du fait de nouveaux produits, soit de nouveaux concurrents. Il faut constamment innover, former. Les défaillances sont le fruit des propres faiblesses d’une filière trop sûre d’elle, n’ayant pas réussi à se désengager rapidement d’activités déclinantes, à soigner des tares congénitales, à se remettre profondément en cause.L’amont confronté à ses problèmes originels de mise à niveau et de compétitivité à chaque levée des barrières douanières sur l’accès à la matière première. L’aval qui se complaît un peu trop dans les solutions de facilité de la sous-traitance. Le façonnage est une solution confortable lorsqu’on sait l’utiliser à bon escient. Comme de se servir des leviers qui en découlent et mettre du gras pour bien préparer les périodes de vaches maigres. Bien maigres, semble-t-il, en ce moment. Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc