×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Rente

Par L'Economiste| Edition N°:4208 Le 07/02/2014 | Partager

LA clarification du périmètre des nominations pour les hauts fonctionnaires est de bonne guerre.
D’abord elle devrait permettre au gouvernement Benkirane de se protéger contre lui-même en nuançant les rumeurs que bruisse le petit monde de la fonction publique depuis plusieurs mois. A savoir que le PJD s’emploierait, dans la plus grande discrétion,  à remercier son clan. Comment? En essayant de noyauter les postes stratégiques par ses amis ou d’étendre son emprise sur les rouages de l’Etat.
Ensuite, elle permet  à des patrons d’établissements publics de travailler dans une ambiance moins anxiogène. Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, ils ont senti que le politique avait fini ou était sur le point de les rattraper alors même qu’ils ne partagent pas forcément les orientations idéologiques du parti gagnant. Beaucoup ont d’ailleurs été obligés de mettre en sourdine leurs convictions...
Lorsqu’une nouvelle équipe arrive au pouvoir, il est d’usage qu’elle place les femmes et les hommes compétents et idéalement avec qui elle a le plus d’affinité.  Cela se passe de la même manière dans la plupart des pays. Dans ses  versions moins belles à raconter, la démarche vire cependant à une lutte de clan et à des manoeuvres personnelles où les règles de méritocratie sont souvent bafouées.
Le plus dangereux c’est lorsque ces nominations se font exclusivement à l’aune de l’appartenance ou pas aux partis gagnants en faisant fi d’autres considérations qui garantiraient  le plus la fiabilité du rendement telles que la connaissance des dossiers, l’expertise accumulée. Le risque est alors grand d’appauvrir les castings  en changeant les réseaux existants par d’autres supposés plus contrôlables  mais moins compétents. Ce sont ces formes de rentes qu’il faut combattre. Encore faut-il en avoir le courage… politique.

Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc