×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Ras-le-bol

Par L'Economiste| Edition N°:2912 Le 01/12/2008 | Partager

Il y a des jours (pour ne pas dire tous les jours) où c’est le grand ras-le-bol.-Ras-le-bol de l’inefficacité et de l’incompétence: aujourd’hui, si les entreprises, comme les particuliers, payent leurs impôts, ils demandent en retour le Smig des services administratifs qui se mettent systématiquement aux abonnés absents.-Ras-le-bol des tristes records des accidents de la route: dans ce domaine, c’est de passe-droit, d’impunité, d’irresponsabilité et d’inconscience dont nous devons parler ouvertement. Une répression exemplaire et dissuasive est une des grandes préventions, qui peut sauver des vies.-Ras-le bol de la corruption: elle est partout, vicieuse et pernicieuse et ses dégâts sont tragiques. A ce niveau, le nettoyage des mentalités sera long, très long.-Ras-le-bol de l’incivisme: comme pour la corruption ou l’analphabétisme, le civisme devrait être intégré dans les critères de développement d’un pays. -Ras-le-bol de la pollution: pas de contrôle rigoureux, pas de verrouillage des mécanismes, surtout pas de conscience du tout. Nos villes se sont lancées, à en perdre haleine, à la course au développement, ignorant totalement l’environnement et le cadre de vie, les laissant tout bonnement pourrir. Si les Marocains exigent de la qualité lorsqu’ils achètent et consomment, ils doivent le faire aussi pour la propreté de leurs trottoirs et de leurs quartiers.-Ras-le-bol d’une hygiène catastrophique: si le pays continue à faire de la résistance, il finira par payer l’addition et s’enfoncer dans une zone à haut risque.Et la liste des ras-le-bol est encore longue. Il serait temps de stopper les habitudes tenaces qui ne font que pénaliser chaque jour le pays. Alors arrêtons de jouer aux pompiers à chaque incendie. Nous finirons tous par cramer.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc