×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Pas d’immunité

Par L'Economiste| Edition N°:3260 Le 22/04/2010 | Partager

C’est aujourd’hui que le monde célèbre la Journée de la Terre. Une terre bien fatiguée et surtout qui en a ras le bol d’être agressée. Avec cet événement, le Maroc a décidé de surfer sur la tendance écolo et lance depuis une semaine un véritable buzz qui a eu un écho mondial. Sauf qu’après cette messe, les comportements naturels reprendront le dessus. Les ordures seront toujours là, les décharges empoisonneront l’atmosphère et l’eau, certaines grandes industries continueront à faire des profits en polluant, à importer de l’amiante sans être inquiétées, profitant ainsi du flou juridique qui existe…. Ajoutez à cela des textes vieux d’un siècle, des lois et décrets pas du tout appliqués, un manque manifeste de civisme et une léthargie des autorités qui laissent faire. La vox populi en est sûre: c’est parce que ces entreprises polluantes financent des partis politiques que pas un gouvernement ne leur impose de respecter la loi. Voilà comment, durant toutes ces années, on a bêtement fabriqué des pollueurs en série.Et cette fameuse Charte de l’environnement, dont on parle tant et tellement entourée de confusion! Beaucoup croient qu’il s’agit d’une nouvelle loi avec ses obligations et ses sanctions. Son adoption est prévue aujourd’hui. Quel sort lui réservera-t-on et quelle application sur le terrain en fera-t-on? Qu’ils le veuillent ou non, les Marocains sont désormais priés de nettoyer ce qu’ils ont pollué. Et dès aujourd’hui, de se mettre au vert. Les policiers sont bien là pour faire la circulation et verbaliser à tour de bras. Et bien, faisons-le pour l’environnement. Et aucune immunité et passe-droit ne devraient être tolérés!Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc