×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Les mandarins

Par L'Economiste| Edition N°:2979 Le 09/03/2009 | Partager

Encore de très mauvais résultats scolaires! Mais le plus intéressant, c’est le diagnostic lui-même. Qu’on en juge!Le ministère et tout le gouvernement clament que l’école c’est l’affaire de tous. Fort bien, mais que penser quand un travail d’évaluation, comme celui que nous révélons aujourd’hui, est tenu secret?! Où est l’affaire de tous, quand le ministère et/ou son ministre et ses fonctionnaires cachent les résultats?Plus subtil et encore plus révélateur de la profonde volonté de dissimuler: l’arabe utilisé par les rédacteurs de ce rapport est si sophistiqué que leur texte ne pourra pas être lu et compris par les Marocains moyens, même ceux qui sont correctement alphabétisés. Plus que les chiffres désastreux, le rapport lui-même montre bien qu’il y a une volonté de mandarinat, de domination par le verbe… bien enracinée dans ce ministère. On sait très bien comment avaient agi les mandarins de Chine: il a fallu 40 ans de maoïsme brutal pour nettoyer la langue chinoise qu’ils avaient inventée pour servir leur caste et exclure le reste du peuple.Nos enfants dans les écoles publiques sont victimes de la même exclusion par le mandarinat, la centralisation, et la lutte féroce contre toute concurrence que pourraient faire les écoles privées (par le biais des autorisations d’exercer). S’y ajoute bien sûr le refus d’être évalué… Et si, par hasard, il faut quand même en passer par là, alors tout le corps du ministère s’arrange pour le faire en secret et au cas où ce secret risquait d’être percé, alors il a rendu le rapport le plus impénétrable possible.L’opinion publique commence à se demander si quelqu’un quelque part n’a pas donné l’ordre que l’Education nationale et sa réforme échouent de manière à maintenir le peuple dans l’ignorance… L’opinion publique a-t-elle vraiment tort quand on voit comment le système est tenu par les mandarins?Nadia SALAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc